Les bases sur l’espace Krita

Tutoriels

1 – Qu’est ce que Krita

Krita est un logiciel de dessin gratuit mais très performant.
Il permet aux dessinateurs, illustrateurs, et tout autre artistes débutants ou non de faire de la création ou du concept art.
Il peut être aussi utilisé pour les bandes dessinés, manga, comics…
Comme tous les logiciels, il y a des calques, brushes, outils complémentaires …

2 – Comment télécharger le logiciel

Premièrement il faut aller sur un moteur de recherche :

Après avoir tapé ’’Krita’’, il faudra cliquer sur la première recherche proposée, qui est le site officiel :

Une fois sur le site cliquez sur ’’obtenez Krita maintenant’’ :

Et enfin choisissez votre version et cliquez sur le bouton bleu où s’affichera le choix de votre version :

3 – Deux ouvertures

On peut ouvrir Krita de deux manières, la première en cliquant sur le logiciel simplement et la deuxième en allant directement sur le contenu qu’on aimerait travailler.

1ère méthode :

Après avoir téléchargé l’application, celle-ci apparaitra sur votre bureau :

Une fois Krita ouvert, il faudra cliquer sur ’’Nouveau Fichier’’ ou ’’Ouvrir un fichier’’

Vous pourrez personnaliser votre support (dimension, modèle, profil, profondeur…)

Une fois vos choix terminés, cliquez sur ’’créer’’

2ème méthode :

Allez sur l’image (ou la vidéo, ou autre) que vous souhaitez importer dans le logiciel

En faisant d’abord un double clic gauche pour mettre l’image en grand puis un clic droit, on vous proposera ’’ouvrir avec’’, vous n’avez plus qu’à sélectionner ’’Krita’’

4 – Les principaux outils

Il est important de pouvoir adapter le logiciel à ce que l’on souhaite faire ainsi que d’en connaitre les outils principaux.

L’espace de travail :

L’espace de travail permettra d’adapter les fonctionnalités de Krita en fonction de ce que vous voulez faire. Il y en a plusieurs, certains pour le dessins, d’autres plus pour l’animation ou autre. Dans chaque catégorie il vous sera généralement proposé plusieurs interfaces afin que tout le monde puisse trouver celui qui lui convient le mieux.
Le choix se fait par l’icone indiquée par la flèche verte.

Les calques :

Tout d’abord il y a les calques, on les retrouve sur presque tous les logiciels comme celui-ci. Ils permettent de superposer plusieurs dessins, plusieurs feuilles afin de faire, par exemple, des tests sans ’’endommager’’ le croquis ou le travail principal. C’est un moyen de sécuriser son concept art. Ils permettent aussi de travailler sur plusieurs couches le travail, ils peuvent être changés de places et mis en invisible si on le souhaite.

Choix des brushes :

Les brushes sont ’’les pinceaux’’. Beaucoup sont proposés, comme des crayons, des effets, des stylos, des gommes, outils de mélanges et bien d’autres encore.

Options supplémentaires :

Ces options permettent de déplacer des éléments, les modifier en les déformant, de les calquer, les tourner, d’ajouter du texte…

Couleurs :

Le choix des couleurs peut se faire dans celles proposées dans la palette ou bien dans un sélecteur. Il vous sera possible de récupérer les couleurs que vous avez dernièrement utilisées. Vous avez également un outil ’’pipette’’ servant à récupérer une couleur directement sur votre projet.

Vue du travail :

Vous pouvez également replacer la vue là où bon vous semble avec un outil mis à disposition sur votre espace, vous pouvez également zoomer et dézoomer.

5 – Exemple d’edit-dess

Voilà ce qu’on peut arriver à faire en 20 minutes avec ce logiciel, à vous maintenant ! Tout a été fait à la main.

Après :