Étiquette : Windows

Tutoriels

Comment optimiser Windows 10 ?

Ce tutoriel a été entièrement rédigé par un élève en spécialité NSI au Lycée Louis Pasteur. Pour en savoir plus : Les tutoriels en spécialité NSI 

 

On est d’accord, Windows (et plus particulièrement Windows 10) est le système d’exploitation le plus claqué au sol, le moins bien optimisé. Je vais donc te montrer comment optimiser Windows 10 sans logiciel ! Tu vas voir c’est assez simple, on va juste utiliser les paramètres. Et on ira du plus facile au plus extrême.

 

1. Des petites tâches très simples

A. Effacer les icônes

On va commencer très gentiment. Comme par exemple : supprimer les icônes sur ton bureau. Calculer et afficher chaque icône demande des ressources au démarrage, mais aussi à chaque retour Windows. Pour éviter ça, soit tu supprimes quelques icônes (comme celles que tu utilises le moins). Ou alors, sur ton bureau tu fais : Clic droit, « Affichage », « Afficher les éléments du Bureau » (pareil pour les réafficher).

B. Vider la corbeille

On va aussi supprimer pleins de fichiers qui restent sur ton ordi, et qui (encore une fois) peuvent le ralentir. Tout d’abord tu peux vider la corbeille. Pour ça, fais un Clic droit sur la corbeille, puis sur « Vider la corbeille ».

C. Supprimer les fichiers temporaires

On va aller un peu plus loin ! Sur ton clavier appuie sur la touche « Windows » + r, une fenêtre s’ouvrira en bas à gauche. Tu peux alors écrire « temp » puis sur la touche « Entrée » de ton clavier. Tous les fichiers que tu vas voir sont des fichiers temporaires, mais qui restent pour toujours (logique Windows). Ça peut être des diagnostics de bug, des erreurs, etc… tu peux donc supprimer tous ces fichiers (sauf quelques-uns que tu ne pourras pas supprimer). Pour ça, appuie sur les touches « Ctrl » + a de ton clavier pour tout sélectionner, puis sur la touche « Suppr » pour les mettre à la poubelle. Cette étape est la même en entrant « %temp% » et « prefetch » dans la fenêtre de Windows + r.

 

 

2. Jouons dans les paramètres

Il se peut que tu ne saches même pas comment lancer la fenêtre des paramètres Windows. C’est le début, c’est normal. Dans un premier temps, clique sur le logo Windows en bas à gauche. Puis clique sur l’engrenage (2ème en partant du bas).

A. Les mises à jour

Et oui ! c’est tout simple mais c’est la raison numéro 1 des latences de ton ordi. Pour voir si ta machine est à jour, clique sur l’onglet « Mise à jour et sécurité ». Puis il te suffit de cliquer sur « Rechercher des mises à jour ». En bonus, dans l’onglet « Optimisation de la distribution », je te conseille de désactiver les « Téléchargements à partir d’autres PC ». Cela te fera gagner de la rapidité et du débit internet, car ton PC va arrêter d’envoyer des éléments à d’autres PC. en effet, cette option n’est intéressante que pour un administrateur de réseau (ayant donc plusieurs pc), pour les gérer plus facilement.

B. Système

Comme vu précédemment, plus on a d’espace de stockage, plus le PC se comportera mieux. On va approfondir ce nettoyage. Pour ça, de retour dans les paramètres, clique sur l’onglet « Système ». Puis dans « Stockage », active « L’assistant de stockage ». Enfin, clique sur « L’exécuter maintenant » et vérifie qu’il soit bien activé « Chaque mois ». Tu peux ensuite mettre les durées que tu préfères. Pour nettoyer le disque directement, sélectionne « Nettoyer maintenant ».

C. Confidentialité

Windows veut tout savoir sur toi. Et pour arriver à ses fins, il va te demander plein d’informations personnelles en arrière-plan (sans que tu le saches sinon ce n’est pas drôle). Et comme tu t’en doutes, ça rend Windows très instable en plus de ne pas protéger ta vie privée ! Pour désactiver tout ça, et retrouver une vie paisible : clique sur l’onglet « Confidentialité » dans les paramètres, dans « Général » tu peux désactiver les 4 (ou le premier et le dernier comme moi, car ils prennent le plus de ressources). Dans « Diagnostics et commentaires », tu désactives tout. Dans « Diagnostics de l’application », encore une fois tu désactives. Puis dans « Historique des activités », tu peux décocher les 2 cases. Pour finir, dans « Applications en arrière-plan », tu peux tout désactiver, sauf Windows Defender/Sécurité Windows, et Office (si tu as une licence), ainsi, Plus 1 ou 2 applications si tu le souhaites.

D. Jeux

Beaucoup de gens se disent « Un mode jeux ?! Super ça doit booster mon jeu ! » NON ! Déjà en jeu, les performances sont les mêmes avec ce mode activer ou non, mais surtout, en bureautique, Windows va être à l’affût pour savoir quand tu vas vouloir l’activer. Donc encore un programme qui tourne pour rien. Pour arrêter ce programme, dans l’onglet « Jeux » des paramètres, puis dans « Xbox Game Bar » tu désactives la barre d’éléments. Si tu joues à la manette, tu peux donc, aussi décocher la case.

E. Applications

Il y a pleins d’applications sur ton ordi que tu n’utilises pas. Même si tu penses le contraire, tu joues vraiment au solitaire de Microsoft ?! Pour libérer de l’espace de stockage et quelques performances, on va désinstaller tout ça. Dans mon cas, je vais désinstaller Mozilla Firefox. Pour ce faire, dans les paramètres, clique sur l’onglet « Applications », clique sur l’application que tu veux supprimer, puis sur « Désinstaller ». Il te suffira de confirmer.

Bravo ! T’en as fini dans les paramètres. Mais ce n’est pas fini 🙂

On va attaquer le niveau au-dessus ! Tu l’as donc compris, ça sera un peu plus complexe, mais c’est là où tu gagneras le plus de performances.

 

3. Des paramètres plus … avancés

A. Supprimer les fichiers inutiles cachés

Encore une fois, on va supprimer des fichiers temporaires et inutiles. Mais encore plus cachés. On va aller dans la source de ce que l’on cherche : les paramètres de ton stockage. Il te faut tout d’abord lancer « L’explorateur de fichiers », puis sélectionner « Ce PC », sur ton disque dur, tu fais Clique Droit« Propriétés ». Une nouvelle page va s’ouvrir, clique alors sur « Nettoyage de disque ». Tu peux alors tout sélectionner et cliquer sur « Nettoyer les fichiers système ».

B. Performances élevées

Si t’as un PC portable, c’est indispensable ! Même si c’est aussi utile sur les PC fixes. La consommation va un tout petit peu augmenter (et encore c’est presque rien) mais les différences se voient de plus en plus. Pour mettre ton ordi en « Performances élevées », recherche « Panneau » et clique sur « Panneau de configuration », sélectionne ensuite « Options d’alimentation », puis active « Performances élevées ».

C. Applications au démarrage

Le retour de Windows qui fait plein de tâche sans rien te dire ! Y compris le lancement automatique d’applications à chaque démarrage. C’est ce qui te prend le plus de RAM (mémoire vive). Le style d’application qui se lance à coup sûr, ce sont les launchers de tes jeux ! Pour les désactiver, appuie simultanément sur Ctrl + Alt + Suppr, clique sur « Gestionnaire des tâches », une nouvelle fenêtre va se lancer, sélectionne alors « Plus de détails ». Pour finir, dans l’onglet Démarrage, sélectionne une application (où il y a écrit « Activé » à droite), puis clique sur « Désactiver ». Je te déconseille de faire ça pour « Windows Security » et ton « Gestionnaire audio ».

D. Affichage

Même si depuis le début, on a l’impression que je déteste Windows, ce n’est pas le cas ! Il reste un très joli système d’exploitation ! Sauf qu’évidemment, ça prend une bonne partie des performances ! Comme, par exemple, l’ombre des fenêtres et leurs animations, etc… Si ton PC à vraiment besoin de la moindre puissance, désactive tout, sauf la « Lisser les polices d’écran ». Sinon c’est vraiment moche. Pour faire ça, lance « L’explorateur de fichiers », puis fais un Clic droit sur « Ce PC », et clique sur « Propriétés ». Sur la nouvelle fenêtre qui s’ouvre, clique sur « Paramètres avancées du système », sur la nouvelle fenêtre, re sélectionne « Paramètres », enfin, tu peux tout désactiver, ou sélectionner les 3 comme moi pour avoir la meilleure qualité/performance ! En bonus, dans l’onglet « Avancé », sélectionne « Les programmes ». Cela va mettre les performances de ton processeur dans les applications en cours et non celles en arrière-plan.

E. Affichage Nvidia

Cette étape est seulement pour ceux qui ont une carte vidéo Nvidia dans leurs PC. On va continuer à choisir les paramètres pour avoir la meilleure qualité/performance. Pour ça, il va falloir tout d’abord faire un Clic droit sur ton bureau et sélectionner « Panneau de configuration NVIDIA ». Clique ensuite sur l’onglet « Régler la taille et la position du bureau », puis pour « Effectuer la mise à l’échelle sur : », sélectionne « Processeur graphique ». Fini cette tâche en cliquant sur « Appliquer ». Ensuite, dans l’onglet « Régler les paramètres d’image avec Aperçu », sélectionne « Utiliser mes préférences pour améliorer : », puis place le curseur sur « Performances ». Pour finir, clique sur « Appliquer ». A noter que la différence de pixel entre « Qualité » et « Performances » n’est absolument pas la même que montré dans ce paramètre ! En jeu, la différence est à peine notable. Enfin, dans l’onglet « Gérer les paramètres 3D », met « DSR – Facteurs » sur Off (pour ça, il te suffit de désactiver tout), puis met « Filtrage de texture – qualité » sur « Hautes performances », pour finir, met « Mode de gestion de l’alimentation » sur « Privilégier les performances maximales ». Pour finir, clique sur « Appliquer ». A noter que la consommation de ton PC sera à peine affectée.

4. Conclusion

Si t’as fait tout ça, tu peux peut-être voir une différence ! Plus ton PC est déjà une machine de guerre, moins il y aura de différence. Personnellement, avec mon PC fixe qui est déjà très puissant, j’ai eu de 5 à 7% de performances en plus ! J’ai fait les mêmes tests avec un PC fixe moins puissant, il a gagné 6 à 9% de performances ! Mais les différences les plus notables sont sur les PC portables. Sur un ancien PC portable, j’ai réussi à avoir 9 à 12% de performances supplémentaires !! Ce qui est loin d’être négligeable au quotidien. Après évidemment que si tu as un processeur des années 1742 et 500 Mo de RAM, je peux pas beaucoup t’aider… fin si je te conseil vivement d’acheter un SSD (=disque dur beaucoup plus performant que les HDD), de l’installer dans ton PC et de mettre Windows dessus. De plus, si tu fais extrêmement attention sur internet, tu peux aussi désactiver Windows Defender ! Mais je te le déconseille vivement. C’est à tes risques et périls. Mais même si avec tout ça, ton Windows est vraiment beaucoup trop lent… tu peux toujours supprimer le fichier « Win32 » (ne le fait surtout pas !). Ou alors passer sur « Linux » 😉🤔 Pour finir, si tu as vraiment peur que Windows t’espionne et que tu te moques des performances tu peux néanmoins passer sur Windows XP, avec lui aucun problème de sécurité (mais des performances amoindries), la preuve il te demande ton autorisation pour tout !

Tutoriels

Plusieurs méthodes pour décompresser un fichier

Dans ce tutoriel, vous allez apprendre à décompresser un fichier.

Différentes manières de décompresser un fichier

Pour tous ceux qui ne savent pas décompresser un fichier (oui ca existe !), voici comment décompresser un fichier de différentes façons.

La compression c’est quoi

Compresser un fichier permet d’optimiser son stockage, de le rendre moins lourd. Cela semble être un avantage énorme, alors pourquoi ne pas le banaliser ? Pour faire simple, un fichier compressé ne peut pas toujours être lu par votre ordinateur, et il faut donc le décompresser pour l’exploiter. Dans ce tutoriel, nous allons traiter les deux formats les plus courants, le .zip et le .rar, ainsi que quelques moyens pour les décompresser.
Afin d’éviter la corruption, je vous recommande la première méthode présentée pour chacun des formats !

exemple de fichier corrompu

1. Décompresser du .zip

Format inventé par Phil Katz, le .zip permet l’archivage et la compression de données sans perte de qualité. Comprenez par archivage l’utilisation d’un seul fichier pour stocker plusieurs fichiers .

exemple de fichier .zip

A. WinZip

Vous cherchez à décompresser un fichier en évitant la corruption ? Utilisez WinZip !
Bien que la version complète du logiciel soit payante, son installation est sécurisée, et vos fichiers ne seront pas corrompus. Vous pourrez aussi compresser un fichier !
Mais il existe une version d’évaluation gratuite, bien que moins complète, mais adaptée aux petits budgets. 
Le fonctionnement du logiciel est assez intuitif.

Pour décompresser un fichier, il vous suffit de :

  1. Démarrez WinZip à partir du menu Démarrage ou de l’icône sur le bureau. Ouvrez le fichier compressé en naviguant vers le dossier en utilisant le volet Fichiers WinZip et double-cliquez sur le fichier compressé.
  2. Si vous souhaitez uniquement dézipper certains fichiers, cliquez sur un fichier dans le volet du fichier Zip et cochez la case pour chaque fichier ou dossier additionnel que vous souhaitez dézipper.
  3. Cliquez sur le bouton Dézipper vers dans le volet Actions.
  4. Choisissez le dossier de destination des fichiers décompressés et cliquez sur le bouton « Dézipper ».
  5. Vos fichiers extraits apparaîtront dans le volet du fichier WinZip dans le dossier de destination sélectionné.
  6. votre fichier est décompressé !
Cliquez ici pour télécharger WinZip !

B. Via internet

Ici, je vais partager un site de décompression en ligne simple d’utilisation : Unzip online !

Cliquez ici pour accèder au site.
Tout est expliqué sur le site, je ne vais pas m’attarder dessus. 
Sachez que ce site n’est pas le seul existant, il suffit de chercher un peu !

C. Autres manières

Il existe de nombreux logiciels permettant la décompression, et certains sont peu fiables niveau sécurité. Je ne partagerai donc aucun lien, mais ils ont l’avantage d’être gratuit. Leur fonctionnement est sensiblement le même que WinZip.

2. Décompresser du .rar

Le RAR est un format de fichier permettant la compression de données (évidemment !). Ce format a inventé par le russe Eugene Roshal, d’où le nom RAR de Roshal ARchive. Vous rencontrerez ce type de fichiers lors de téléchargements lourds (comme des mods pour un jeu), après une exportation sur Internet.

exemple de fichier .rar

A. WinRAR

Si on me demande « Comment décompresser un .RAR ? », je pense à WinRAR. Bien que ce logiciel soit payant, il permet de décompresser facilement un fichier. Tout comme Winzip, présenté précédemment, il existe une version d’évaluation, gratuite. De même, le logiciel étant plus sécurisé qu’un logiciel gratuit, vos fichiers ont beaucoup moins de chance d’être corrompus lors de la décompression.

Il existe deux méthodes pour décompresser via WinRAR, je vais ici présenter la plus courte !

  1. faire un clic droit sur le fichier à décompresser
  2. cliquez sur Ouvrir avec WinRAR pour le décompresser dans le logiciel, ou Extraire Ici pour le décompresser à son emplacement actuel.
  3. votre fichier est décompressé !
    Cette méthode est simple, mais ne laisse aucune trace dans le logiciel.
Cliquez ici pour installer WinRAR !

B. Via Internet

Tout comme pour le format .zip, vous trouverez sur internet des sites pour décompresser un fichier .rar.
Je vais « recycler » le site envoyé précédemment pour le .rar, car le site que je vous partage, Unrar Online est en tout point le même que Unzip Online, sauf qu’il permet la décompression d’un fichier .rar !
Cliquez ici pour accéder au site.
Le fonctionnement est le même, et est précisé sur la partie gauche du site.

C. Autres méthodes

Encore et toujours, je reviens aux logiciels de décompression, moins sécurisés (attention aux virus lors de l’installation). Leur fonctionnement reste sensiblement le même que celui de WinRAR.

3. 7zip

Avant de continuer, je tiens à préciser que j’ai découvert ce logiciel lors de la création de ce tutoriel. Il est donc possible qu’il existe dans cette partie des imprécisions ou des erreurs, malgré mes recherches.

7zip est un logiciel gratuit permettant de décompresser à la fois un fichier .zip ET un fichier .rar, ainsi que de nombreux autres formats. Il permet aussi de compresser un fichier dans plusieurs formats, dont le 7z, format beaucoup plus léger qu’un .rar par exemple (pour un même fichier).

De la même manière que WinRAR, pour décompresser un fichier (car c’est le but de ce tutoriel), il faudra :

  1. effectuer un clic droit sur le fichier archive
  2. cliquer sur 7-zip pour ouvrir diverses options d’extraction
    Extraire ici permet d’extraire les fichiers dans le répertoire courant
    Extraire vers permet d’extraire les fichiers dans un répertoire de votre choix
    Extraire les fichiers ouvre une page avec les options d’extraction
  3. si l’archive est protégée, vous devrez rentrer un mot de passe
    -dans le cas où vous ne possédez pas le mot de passe, il n’y a qu’une solution, le chercher !
  4. votre fichier est décompressé !

Ce logiciel est disponible sur windows et MAC, selon mes recherches. Pour télécharger le logiciel, cliquez ici.

C’est enfin fini !

Et voilà, ce tutoriel est terminé ! J’espère qu’il a été utile !

Tutoriels

Lancer une machine virtuelle sur son ordinateur

Dans le cadre des cours de spécialité NSI, vous pouvez être amené à utiliser une machine virtuelle sur votre propre ordinateur. En informatique, une machine virtuelle (VM en anglais) est une illusion d’un appareil informatique créée par un logiciel d’émulation.

Une machine virtuelle, c’est quoi ?

D’après wikipédia

En informatique, une machine virtuelle (VM en anglais) est une illusion d’un appareil informatique créée par un logiciel d’émulation.

Le logiciel d’émulation simule la présence de ressources matérielles et logicielles telles que la mémoire, le processeur, le disque dur, voire le système d’exploitation et les pilotes, permettant d’exécuter des programmes dans les mêmes conditions que celles de la machine simulée

Une machine virtuelle, ça sert à quoi ?

D’après wikipédia

Un des intérêts des machines virtuelles est de pouvoir s’abstraire des caractéristiques de la machine physique utilisée (matérielles et logicielles — notamment système d’exploitation), permettant une forte portabilité des logiciels et la gestion de systèmes hérités étant parfois conçus pour des machines ou des environnements logiciels anciens et plus disponibles.

Les machines virtuelles sont également utilisées pour isoler des applications pour des raisons de sécurité, pour augmenter la robustesse d’un serveur en limitant l’impact des erreurs système ou pour émuler plusieurs machines sur une seule machine physique (virtualisation).

Les inconvénients des machines virtuelles sont d’une part des performances brutes sensiblement inférieures à une exécution sur le matériel en natif (ce qui peut rendre malaisé le test de jeux 3D), d’autre part de consommer une petite partie de la mémoire réelle pour leur propre fonctionnement. Leurs avantages sont de permettre des tests de variantes d’installation sur des machines simulées possédant des tailles de RAM, de mémoire graphique, et des nombres de processeurs très divers.

Une machine virtuelle en spé NSI

Le programme de la spé NSI comporte une partie qui traite des système d’exploitation, de leurs fonctionnalités et de l’utilisation du mode console d’un OS.

Pour des raisons de sécurité, sur les ordinateurs du lycée, est bloqué :

  •  le mode console 
  • la possibilité d’installer un nouvel OS 
  •  l’accès administrateur

Manipuler une machine virtuelle permet de disposer d’une machine sur laquelle on peut installer un système libre (Ubuntu sera choisit pour sa simplicité), et sur ce système d’exploitation vous serez administrateur (vous pourrez donc tout casser par exemple, ou installer un virus (si vous y arrivez) sur votre machine virtuelle sans pour autant contaminer votre système d’exploitation natif.

Mon ordinateur peut-il faire tourner une machine virtuelle ?

Le fonctionnement (ou le non fonctionnement) d’une VM dépend des éléments suivants :

  • processeur : Si votre processeur est très vieux ou très peu puissant, il ne pourra pas faire tourner une machine virtuelle.
  • Chipset : Certains chipset peuvent bloquer mais en général il s’agit plus d’un réglage à faire dans le BIOS
  • BIOS : Il est parfois nécessaire d’accéder au BIOS et d’y modifier un paramètre.
  • Système d’exploitation

Mon processeur est-il capable de faire tourner une machine virtuelle ?

L’article sur le site du fabricant de processeur intel est particulièrement bien écrit : 
Processeur Intel

Si vous n’arrivez pas à faire tourner une machine virtuelle, dans 90% des cas la solution sera de modifier un paramètre du BIOS de votre carte mère.

Modifier le BIOS pour faire tourner une machine virtuelle

D’après wikipédia

Le BIOS, de l’anglais Basic Input Output System (en français : « système élémentaire d’entrée/sortie ») est un ensemble de fonctions, contenu dans la mémoire morte (ROM) de la carte mère d’un ordinateur, lui permettant d’effectuer des opérations de base, lors de sa mise sous tension. Par exemple l’identification des périphériques d’entrée/sortie connectés et la lecture d’un secteur sur un disque, un CD ou une partie d’une clé USB.

Par extension, le terme est souvent utilisé pour décrire l’ensemble du micrologiciel de la carte mère.

C’est en quelque sorte le centre de contrôle de la carte mère. Sur les cartes récentes il est remplacé par sa version moderne l’UEFI.

Si au lancement de la machine virtuelle, vous avez ce message d’erreur :

Alors voici les grandes lignes de ce qu’il va falloir faire :

  1. Trouver le moyen d’accéder au BIOS de son ordinateur
  2. Trouver le bon paramètre, et le modifier
  3. Sauvegarder le nouveau paramétrage du BIOS
  4. Redémarrer la machine physique

1. Accéder au BIOS

Pour accéder au BIOS, la procédure change selon la marque, l’année de votre ordinateur, son installation…

Si ce tutoriel marche :
How to enable virtualisation vt-x/amd-v on windows 10 (in bios) suivez le !

Paramètres Windows > Mise à jour et sécurité > Récupération > Démarrage avancéRetour ligne automatique
puis : Retour ligne automatique
Dépannage > Options avancées > Changer les paramètres du microprogramme UEFI

Si cette méthode ne marche pas, il faudra spammer au redémarrage les touches permettant d’accéder au BIOS, souvent la touche « Suppr », « Del », « F2″…

BIOS – Accéder au setup du Bios

2. Trouver le bon paramètre

Ne modifiez que ce que vous comprenez.

La paramètre à modifier peut se cacher vous divers noms. 
Les deux captures d’écrans réalisées par Metais R. et Fernando L. pourront vous aider dans cette recherche.

3. Sauvegarder le nouveau paramétrage du BIOS

Vous devez sauvegarder ce nouveau réglage avant de redémarrer le PC.

4. Redémarrer la machine physique

Sur Windows 10 > Démarrer le gestionnaire de tâche et vérifier que la virtualisation est activé.

Autres débogage

Si cela ne marche toujours pas, pas de panique. Essayez les stratégie ci-dessous :

1. Désactiver Hyper-V dans les fonctionnalités de Windows

Désactiver = la case doit être décochée !

2. Modifier les paramètres de la machine virtuelle elle même

Procédure à venir …

Tutoriels

Personnaliser le curseur de sa souris

Un petit tutoriel pour vous permettre de personnaliser le curseur de votre souris comme vous le souhaitez.

Pour commencer il va vous falloir ouvrir le panneau de configuration , pour cela cliquez sur l’explorateur de fichiers windows.

Puis sur bureau

Puis sur panneau de configuration

Une fois le panneau de configuration ouvert, cliquez sur Matériel et Audio

Puis dans « Périphériques et imprimantes » cliquez sur souris .

Vous avez ouvert les propriétés de votre souris , cliquez maitenant sur pointeur.

Vous avez normalement devant vous une liste de formes de pointeurs qui servent à différentes actions , que vous pouvez parcourir à l’aide de la barre de défilement.

Maintenant choisissez quel pointeur vous souhaitez modifier en cliquant dessus ( dans l’exemple de ce tutoriel le pointeur Sélection normale sera celui choisi ), puis cliquez sur Parcourir… , cela va ouvrir un fichier de votre ordinateur ou se trouve toutes les formes de pointeurs de base de windows , garder cette fenêtre ouverte nous y reviendrons juste après.

Obtenir des pointeurs personnalisé

Pour ce tutoriel je vais vous donner 2 solutions pour obtenir des pointeurs personnaliser :

1ère méthode -Vous téléchargez sur internet des pointeurs faits par d’autres personnesRetour ligne automatique
(voici un site internet ou vous pourrez trouvez de nombreux pointeurs http://www.rw-designer.com/cursor-l… )

Après il vous suffis de cliquez sur l’ensemble de pointeurs que vous souhaitez , puis de cliquez sur download

Lorsque que le téléchargement est terminé , mettez le fichier sur votre bureau (cliquez sur fichier et maintenez votre clique pour le faire glisser sur votre bureau) , faite un clique droit et faite extraire ici .

Cela devrait faire apparaitre sur votre bureau les icones des pointeurs que vous vouliez ( et si d’autre fichiers que ces pointeurs apparaissent supprimez les avec un clique droit => supprimer ) .

Maintenant , reprenez la fenêtre windows contenant les pointeurs que vous avez ouvert au préalable.

Glisser y les pointeurs que vous venez de téléchargez en cliquant sur l’un d’eux et en maintenant le clique jusqu’à le faire glisser jusqu’à la fenêtre windows.

2ème méthode-Vous créez vous même vos propres pointeurs à l’aide d’un logiciel que vous pouvez télécharger ici https://www.clubic.com/telecharger-…

Une fois ce logiciel téléchargez , lancez le .cliquez sur Create , sélectionner New mouse cursor et cliquez sur create .

Vous avez maintenant une interface vous permettant de créez un pointeur. Voici quelques aides pour comprendre les bases du fonctionnement du logiciel .

Vous pouvez pour vous aidez cherchez des image de pixel art sur internet tel que celle ci

Et en recopier en les modifiant comme vous le souhaitez comme pour donner par exemple cela

Ensuite cliquez sur fichier puis save as et cliquez sur bureau puis sur ok

Déplacez ensuite votre pointeur personnaliser dans la fenêtre windows des pointeurs ouvert au préalable ( cliquez dessus , maintenez le clique et faite le glisser dans la fenêtre )

Changer son pointeur

Enfin choisissez le pointeur que vous voulez dans la fenêtre windows des pointeurs , cliquez sur ouvrir , et cliquez sur appliquer .

Tada !! Votre curseur de souris s’est transformé !!
Noter qu’il vous est possible de modifier l’apparence du pointeur pour n’importe quel action que fais votre curseur (suffit de cliquez sur celui que l’on souhaite modifier)
Et je vous deconseil fortement de mettre deux fois la même apparence , cela porte à confusion .
Vous pouvez maintenant refermez toutes les fenêtres ouvertes avec leurs croix rouges respectives ( en haut a droite )

Projets

Identifier les composants de son PC

Tutoriel permettant de se renseigner a propos des composant de son PC tel que sa carte graphique, son processeur, ses Giga de RAM etc.

Identifier les composants de son PC

Méthode 1 & 2 disponible seulement pour Windows Retour ligne automatique
Méthode 3 disponible pour Tous

Méthode 1

Grâce à cette première méthode, il sera possible de se renseigner sur seulement quelques composants de votre pc :

  • 1
    appuyez sur le bouton Windows en bas à gauche de votre écran :
  • 2 descendez jusqu’à trouver l’icône “paramètre” :
  • 3 Un nouvel onglet apparaît, cliquez sur l’icône nommée « système » :
  • 4 Cliquez sur la dernière catégorie « Information Système » :
  • 5 Cliquez une nouvelle fois sur « information système » mais cette fois ci a droite de votre écran :
  • 6 Pour finir un onglet apparaît avec des information sur votre processeur, mémoire RAM, type du système et sur votre édition de Windows .

Cette technique est rapide d’utilisation mais ne permet pas de connaitre la totalités des composant de votre PC.

Bonus : pour aller plus vite il suffit d’appuyer sur les deux touches « Windows » et « pause » simultanément :

Méthode 2

  • 1 Pour commencer faites un clic-droit sur le bouton démarrer :
  • 2 cliquez sur « Gestionnaire de périphériques » :
  • 3 une nouvelle fenêtre apparaît :
  • 4 Déroulez les catégories en cliquant sur la flèche :

Cette technique est tout aussi rapide que la précédente et cela permet de connaitre la totalités des composant mais beaucoup de catégories ne sont pas des composants, on s’y perd vite.

Méthode 3 :

Cette technique nécessite une utilisation d’un logiciel gratuit : Speccy :

  • 1 Commencez par télécharger le logiciel, écrivez Speccy dans la barre de recherche de votre moteur de recherche :
  • 2 Cliquer sur le premier lien et suivez les instructions ci-dessus :
  • 3 Lorsque Speccy est télécharger, une fenêtre apparaît et vous indique quels sont les composants de votre PC :

Cette troisième et dernière technique est la plus compréhensible mais nécessite internet et une confiance en ce logiciel. Deplus ce logiciel détaille clairement les composants.