Author: Shany R.

Tutoriels

Comment faire une vidéo avec une qualité correcte ?

Une bonne vidéo, pour avoir une meilleure qualité, dépend des conditions de l’endroit, de l’éclairage, du micro, des appareils utilisés, et des applications utilisées. Nous allons voir dans cet article les bons paramètres ainsi que certains matériels que l’on peut utiliser.

Une bonne qualité sonore ?

L’objectif est d’avoir un bon environnement acoustique. Être dans une pièce isolée permet de réduire les bruits de fond. On peut utiliser des micros peu coûteux avec une bonne qualité, mais il faut les bien paramétrer. Par exemple, si l’on s’enregistre avec un micro sur OBS, il faut optimiser sa qualité comme l’image ci-dessous

Ces filtres sur OBS permet d’avoir un meilleur rendu. Le RNNoise permet de réduire les sons, et le fait en automatique cela permet d’avoir une meilleur qualité de son. Le Gain c’est la détection de la voix le micro s’active que lorsque vous parlez à partir d’un certains décibel cela permet d’éviter qu’il s’active lorsqu’une personne parle, une télévision en marche, etc.

Autre exemple, on peut utiliser un téléphone pour s’enregistrer, on retrouve plusieurs application comme dictaphone sur où il suffit juste d’appuyer sur le bouton rouge pour s’enregistrer. Donc au montage rajouter correctement l’enregistrement avec la vidéo filmer avec un autre téléphone. Pour les Android on peut retrouver PowerDirector qui fonctionne quasiment pareil.

Pour finir pour avoir une qualité audio, découper correctement vos pistes audio puis ajouter de la musique pour bien être dans la vidéo car l’audio est le plus important dans une vidéo et pour finir créer des effets sonores pour que les images paraient plus vivantes.

Les lumières, l’éclairage du lieu !

Les lumières sont importantes, c’est là que la qualité varie et change souvent. La lumière naturelle permet généralement de meilleurs résultats, à condition que la lumière ne vienne pas de derrière vous. Si les lumières viennent de derrière vous, cela va créer un contre-jour, alors que si les lumières viennent de devant, on peut obtenir une meilleure qualité qui mettra bien en évidence le visage et l’environnement derrière vous.

Lorsque vous enregistrez à l’intérieur, l’un des moyens les plus simples d’obtenir un bon éclairage est de vous placer face à une fenêtre pendant votre enregistrement. De plus, vous pouvez utiliser des lumières disponibles chez vous en étant dans une pièce sombre, en plaçant des projecteurs derrière la caméra dirigés vers vous. On peut utiliser des lumières telles que des lampes de bureau, des torches, des écrans, etc. Ces objets conviendront très bien. Cependant, si vous visez un niveau professionnel dans la vidéo, vous pouvez opter pour des spotlights Elgato, qui sont de qualité exceptionnelle.

Essayez de choisir des lumières blanches cela permettra de ne pas faire des couleurs anormal ni de flou de la caméra sur la vidéo.

Spotlights : une lampe projetant un faisceau de lumière étroit et intense directement sur un lieu ou une personne, en particulier un artiste sur scène.

Une phrase, un plan

Votre objectif principal devrait être de développer une stratégie bien définie pour vos vidéos. Un plan complet est important pour garantir que vos spectateurs peuvent naviguer de manière compréhensif dans votre contenu. Considérez votre vidéo comme un récit, doté d’une introduction captivante, d’un milieu bien structuré et d’une conclusion satisfaisante.

Commencez par capter l’attention de votre public avec une introduction intrigante, puis présentez vos idées de manière logique et organisée. Améliorez vos arguments en incorporant des aides visuelles qui illustrent efficacement vos concepts, telles que des comparaisons côte à côte d’une scène correctement éclairée par rapport à une scène faiblement éclairée, lorsque vous discutez d’où l’importance d’un bon éclairage dans les vidéos.

Profitez des opportunités offertes par le montage vidéo pour renforcer l’attractivité de votre contenu. Incorporez des images de vous-même pour établir une connexion personnelle avec vos téléspectateurs. Intégrez des visuels pertinents qui renforcent vos arguments et insufflent de la vitalité à vos concepts. N’hésitez pas à enrichir votre contenu en intégrant des vidéos informatives qui proposent des démonstrations concrètes. Par exemple, si vous expliquez diverses techniques de montage, incluez des clips vidéo présentant des transitions efficaces. Faites attention que vos coupes se déroulent sans problème, en évitant un nombre excessif de coupes consécutives. Optez pour des phrases complètes pour conserver une compréhension cohérente du contenu.

Vous pouvez trouver des images et clips vidéo sur plusieurs banque gratuite et libre de droit, par exemple :

Sur ces sites vous trouverez des images et vidéos avec une bonne qualité pour vos vidéos ! Par exemple ci-dessous image de Pixabay :

https://pixabay.com/fr/photos/clavier-cl%C3%A9s-mat%C3%A9riel-ordinateur-338505/

La caméra pour vous filmez

Voici une correction de votre texte :

Comment se filmer ? Si les conditions de lumière sont bien appliquées, la plupart des appareils téléphoniques suffisent pour se filmer avec une très bonne qualité. Vous pouvez modifier la qualité de votre appareil, par exemple sur iPhone, pour mettre sa qualité au maximum.

Aller dans les réglages > Appareil photo

Ensuite vous pouvez choisir la résolution que vous souhaitez pour vos vidéos !

Pour Android, c’est la quasiment la même chose il suffit d’aller dans les paramètres puis caméra et mettre la qualité en « élevé« . Généralement il a déjà ce paramètre. Mais petite astuce pour les Android on retrouve les auto focus qui permettra d’avoir un focus plutôt sur vous ce qui vous permettra de vous mettre en avant !

Vous pouvez également utilisez une caméra mais attention souvent elles ne sont pas paramétré ! Si vous l’utiliser sur votre ordinateur vous pouvez aller dans paramètre > Caméra

Choisissez votre caméra puis vous aurez les paramètre de base !

Si vous vous enregistrez en utilisant OBS les paramètres ne sont pas les même ATTENTION !

Il va falloir correctement les modifier en fonction de votre caméra pour avoir la meilleur qualité possible. Donc cliquer sur la périphérique de la caméra, ensuite sur « propriété » encadré en rouge :

Ensuite cliquer sur configurer la vidéo :

Vous aurez accès à plusieurs paramètre qui va pouvoir bien régler votre caméra !

Pour finir, il manquera plus que d’appliquer et appuyer sur OK.

Petit conseil pour téléphone ou caméra :

Stabilisez votre téléphone ou caméra, utilisez un trépied ou placez votre appareil sur une surface stable pour éviter les tremblements et garantir une vidéo nette. Ainsi cadrez correctement, essayer de vous placer au centre l’appareil élevé face à vous, laissez à un légère espace sur votre droite ou gauche si vous voulez faire plus facilement des incrustations au montage.

Eviter de faire des zoom par vous même manuellement faites le plutôt sur un logiciel de montage sinon vous perdez de la qualité. Certains personnes oublient parfois mais nettoyer la caméra, on peut souvent retrouver des traces de doigt ou de la poussière cela pourrais faire perdre de la qualité. Pour finir, utilise la caméra arrière, elle est toujours de meilleur qualité. On voit énormément la différence donc essayez de suivre ces étapes.

Pour finir choisissez bien le mode HDR il peut améliorer la qualité d’image en capturant une gamme plus large de couleurs et de détails, surtout dans des conditions d’éclairage complexes.

HDR : High Dynamic Range

SI vous suivez toutes ces instructions votre vidéo devrez bien se passer. N’oubliez pas que l’originalité est le plus important dans les vidéos donc essayez de nous montrez vos talents !

Tutoriels

Tutoriel Montage Vidéo

Le montage vidéo avec CapCut ! CapCut est une application de montage vidéo gratuite et facile à utiliser, disponible sur les appareils Android et iOS. Dans ce tutoriel, nous vous guiderons pas à pas à travers les étapes de base du montage vidéo avec CapCut.

On va faire un montage simple et rapide sur un logiciel qui s’appel CapCut, on va le faire en trois étapes :

  • Première étape le dérushage de la vidéo
  • Deuxième étape les effets et incrustation de la vidéo
  • Troisième étape le Sound Design du montage

Le Dérushage

Pour faire un dérushage, on commence à séparer le son et les images cela va permettre de remarquer les moments où l’on parle, comme l’exemple d’en dessous :

Ensuite, on prend l’outil découpage ou on peut faire « Crtl B » puis découper ces moments de vide et les supprimer.

Effet et incrustation

Pour cela on peut faire plusieurs choses CapCut propose une multitude d’effets, mais si on veut faire un effet zoom on va devoir poser une balise d’où on veut commencer le zoom, puis mettre une balise de fin en définissant à l’échelle jusqu’à où on veut que le zoom s’arrête.

Maintenant, pour incruster une image il suffira juste de glisser et mettre notre image dans le vidéo, cette image on pourra la modifier sa taille et sa rotation, puis CapCut propose des animations pour qu’on introduise cette image dans la vidéo.

Le Sound Design

CapCut propose plusieurs musique libre de droits, ces musiques et effets de son vont permettre de dynamiser la vidéo, les musiques sont en fonction de la vidéo, mais on peut utiliser des petits son comme un bruitage de « ding » quand on introduit l’image apparait.

Voilà on peut exporter notre vidéo en 4K, Sans Les Filigranes pour avoir un meilleur rendu ! Et profitez de votre vidéo !

Art

Musique : Pink Floyd et son album lumineux

Le choix de la pochette d’album « The Dark Side of the Moon » n’a, d’après les membres du groupe, pas de signification précise. Lassés des photographies chargées ou des collages compliqués, ceux-ci cherchaient un visuel simple et facile à retenir. C’est bien le cas puisque 50 ans après, l’image du spectre lumineux se dispersant à travers un prisme est presque toujours associée au groupe Pink Floyd.

Vidéo de présentation du projet

De la physique à la musique

Lors du feuilletage d’un manuel de physique, l’attention du graphiste des Pink Floyd a été retenue par une photographie en noir et blanc d’un prisme à travers lequel se dispersait la lumière. L’idée lui est alors venue de choisir cette image en guise de pochette d’album.

En physique, un spectre lumineux est le résultat de la décomposition de la lumière par un spectroscope. Il permet d’analyser celle ci grâce aux radiations qui la composent.

Cette image n’est pas sans rappeler les éclairages des concerts où des faisceaux lumineux traversent la scène en se modifiant au contact des musiciens, tel le spectre traversant le prisme.

De la musique à la NSI

Nous avons donc décidé de récréer numériquement cette pochette d’album. Pour ce faire, nous avons utilisé le langage python et l’émulateur Thonny.

Tout d’abord, nous avons instauré le fond de couleur noir en utilisant la fonction bgcolor().

Nous avons ensuite tracé le triangle principal en veillant à le placer au centre. Pour cela, nous avons mis pour point d’abscisse de départ la valeur « -100 » afin que la longueur du triangle soit de « 200 ».

Puis, nous nous sommes penchés sur la partie gauche de notre image en commençant par tirer un trait défini par ses points de coordonnées de départ et d’arrivée.

Effet dégradé à l’intérieur du triangle :

Vient ensuite une partie plus complexe : l’élargissement du trait en dégradé, partant de la couleur initiale du trait pour aller vers le noir de l’arrière plan.

Pour cela, le script effectue des traits en allers-retours (grâce à une boucle for), d’un point défini sur le triangle jusqu’au milieu du triangle. Pour chaque trait, l’opacité (a) diminue au fur et à mesure que le trait se rapproche du milieu du triangle. L’opacité est remise à sa valeur initiale (a=255) avant chaque traçage de trait.

turtle.colormode(255)
for i in range(20):
    penup()
    a = 255
    go to(-40, 100)
    for i in range(41):
        turtle.color(a,a,a)
        pendown()
        turtle.forward(1)
        a += -6
    turtle.right(1)

Et voici le résultat:

Réalisation du triangle et du faisceaux lumineux entrant

Création de l’arc en ciel :

Ensuite, en partant d’un point situé sur la bordure droite du triangle, nous avons créé une boucle for permettant de réaliser les traits de couleur à droite, définis par une liste. Pour que les couleurs attendus soient identiques à celle de la pochette d’album originale, nous avons trouvé leur équivalent en hexadécimal grâce au site « Image Color Picker ».

liste = ["#6f597a","#3476b2","#78ab23", "#f9fc49","#e8b30d","#de2b05",]
goto(63 - 10/6, 81)
turtle.right(12)
turtle.pensize(10)
s=5
for i in range(6):
    turtle.color(liste[i%6])
    pendown()
    turtle.forward(355 + 0.1*i)
    penup()
    goto(58 - 10/6*i, 80 + s + 4*i)
    turtle.left(1)
    s+=-1
Script initial avec ajout de l’arc en ciel

Enfin, nous avons reproduit les commandes de lecture, situées dans la partie inferieure de notre rendu visuel, en utilisant encore une fois des boucles for pour créer des formes géométriques telles que des rectangles ou des triangles.

Afin de créer un effet visuel plus esthétique nous avons aussi intégré les fonctions begin_fill() et end_fill() qui permettent de colorer l’intérieur de formes géométriques telles que le « bouton pause » par exemple.

Nous vous proposons la découverte de notre rendu final ci-dessous, j’espère qu’il vous plaira!

Rendu final du script après exécution

Télécharger le .py :

Pour finir, nous vous partageons l’intégralité de notre projet afin que vous puissiez le découvrir plus en détail !