Auteur : Iliess L.

Tutoriels

Les raccourcis sur Mac OS

Sur Internet, de nombreux outils nous permettent d’optimiser notre navigation notamment les raccourcis. C’est pour cela que je vous propose de vous initier aux différents raccourcis et aux autres fonctionnalités auxquelles ils sont liées.

Introduction

Pour commencer, je tiens à dire que ce tutoriel ne contiendra pas tous les raccourcis qui existent tout simplement car il en existe un très grand nombre dont certains ne sont pas très utiles et ils sont souvent spécifiques à certaines applications. Mais si vous souhaitez tous les voir, je vous propose ce lien : https://support.apple.com/fr-fr/HT201236 qui vous amènera sur la page d’Apple qui rassemble à peu près tous les raccourcis.

Je vais vous présenter les raccourcis les plus utiles, pour certains d’où vient leur origine, comment modifier et personnaliser des raccourcis soi-même. Tout ceci sur sur Mac OS.

Les raccourcis les plus utiles

1°) Raccourcis courants

  • Commande + X : couper et enregistrer une copie dans le presse-papiers.
  • Commande + C (Copy) : copier.
  • Commande + V : coller.
  • Commande + Z : rétablir la commande venant d’être annulée. Maj + Commande + Z pour l’action inverse.
  • Commande + A (All) : sélectionner tous les éléments.
  • Commande + F (Find) : rechercher des éléments dans un document ou ouvrir une fenêtre Rechercher dans le Mac.
  • Commande + G (Go) : aller à l’occurrence suivante de l’élément. Maj + Commande + G pour à l’occurrence précédente.
  • Commande + O (Open) : ouvrir l’élément sélectionné ou Documents.
  • Commande + P (Print)  : imprimer.
  • Commande + S (Save) : enregistrer.
  • Commande + T (Tab) : ouvrir un nouvel onglet.
  • Commande + W (Wipe) : fermer la fenêtre ouverte au premier plan. Option + Commande + W pour toutes les fermer.
  • Contrôle + Commande + Espace : afficher le menu d’émoticônes.
  • Option + Commande + Echap : forcer la fermeture d’une app.
  • Commande + Barre d’espace : afficher ou masquer le champ de recherche Spotlight. Voici ce qu’il devrait apparaitre :

  • Maj + Commande + 4 : faire une capture d’une zone spécifique de l’écran.
  • Commande + Virgule : ouvrir les préférences de l’app active, ce qu’il doit apparaitre :
  • 2°) Raccourcis liés au Finder et aux documents

    • Commande + B (Bold) : mettre en gras le texte sélectionné.
    • Commande + I (Italics) : mettre en italique le texte sélectionné.
    • Commande + K : ajouter un lien web.
    • Commande + U (Underline) : souligner le texte sélectionné.
    • Contrôle + Commande + D (Definition) : afficher ou masquer la définition du mot sélectionné.
    • Maj + Commande + Deux-points (:) : afficher la fenêtre Orthographe et grammaire.
    • Commande + Point-virgule (;) : rechercher les mots mal orthographiés dans le document.
    • Maj + Flèche vers le haut : étendre la sélection de texte à la ligne au-dessus, jusqu’au caractère le plus proche au niveau du même emplacement horizontal.
    • Maj + Flèche vers le bas : étendre la sélection de texte à la ligne en dessous, jusqu’au caractère le plus proche au niveau du même emplacement horizontal.
    • Maj + Flèche vers la gauche : étendre la sélection de texte d’un caractère vers la gauche.
    • Maj + Flèche vers la droite : étendre la sélection de texte d’un caractère vers la droite.
    • Option + Maj + Flèche vers le haut : étendre la sélection du texte au début du paragraphe actuel, puis au début du paragraphe suivant si vous utilisez une nouvelle fois cette combinaison de touches.
    • Option + Maj + Flèche vers le bas : étendre la sélection du texte à la fin du paragraphe actuel, puis à la fin du paragraphe suivant si vous utilisez une nouvelle fois cette combinaison de touches.
    • Option + Maj + Flèche vers la gauche : étendre la sélection du texte au début du mot sélectionné, puis au début du mot suivant si vous utilisez une nouvelle fois cette combinaison de touches.
    • Option + Maj + Flèche vers la droite : étendre la sélection du texte à la fin du mot actuel, puis à la fin du mot suivant si vous utilisez une nouvelle fois cette combinaison de touches.
    • Contrôle + A : se placer au début de la ligne ou du paragraphe.
    • Contrôle + E (End) : se placer à la fin de la ligne ou du paragraphe.
    • Contrôle + L : centrer le curseur ou la sélection dans la zone visible.
    • Commande + Accolade gauche ({) : aligner à gauche.
    • Commande + Accolade droite (}) : aligner à droite. 
    • Maj + Commande + P : format d’impression ; afficher la fenêtre permettant de définir les réglages applicables au document.
    • Maj + Commande + S : afficher la boîte de dialogue Enregistrer sous ou dupliquer le document actuel.
    • Maj + Commande + Signe moins (-) : réduire la taille de l’élément sélectionné.
    • Maj + Commande + Signe plus (+) : augmenter la taille de l’élément sélectionné.
    • Maj + Commande + Point d’interrogation (?) : ouvrir le menu Aide.
    • Commande + D : dupliquer les fichiers sélectionnés.
    • Commande + I : afficher la fenêtre Lire les informations pour un fichier sélectionné.
    • Maj + Commande + C (Computer) : ouvrir la fenêtre Ordinateur.
    • Maj + Commande + D (Desk) : ouvrir le dossier Bureau.
    • Maj + Commande + F : ouvrir la fenêtre Récents.
    • Maj + Commande + G (Go) : ouvrir une fenêtre Aller au dossier.
    • Maj + Commande + K : ouvrir la fenêtre Réseau.
    • Option + Commande + L (Loading) : ouvrir le dossier Téléchargements.
    • Maj + Commande + N (New) : créer un dossier.
    • Maj + Commande + O : ouvrir le dossier Documents.
    • Maj + Commande + U (Utilities) : ouvrir le dossier Utilitaires.
    • Option + Commande + D (Dock) : afficher ou masquer le Dock. 
    • Commande + Y : utiliser Coup d’œil pour avoir un aperçu des fichiers sélectionnés.
    • Option + Commande + Y : afficher sous forme de diaporama Coup d’œil un aperçu des fichiers sélectionnés.
    • Commande + 1 : afficher les éléments de la fenêtre du Finder sous forme d’icônes.
    • Commande + 2 : afficher les éléments d’une fenêtre du Finder sous forme de liste.
    • Commande + 3 : afficher les éléments d’une fenêtre du Finder sous forme de colonnes. 
    • Commande + 4 : afficher les éléments d’une fenêtre du Finder sous forme de galerie.
    • Commande + Flèche vers le haut : ouvrir le dossier dans lequel se trouve le dossier actuel.
    • Commande + Contrôle + Flèche vers le haut : ouvrir, dans une nouvelle fenêtre, le dossier dans lequel se trouve le dossier actuel.
    • Commande + Supprimer : placer l’élément sélectionné dans la corbeille.
    • Maj + Commande + Supprimer : vider la corbeille.
    • Option + Maj + Commande + Supprimer : vider la corbeille sans afficher de boîte de dialogue de confirmation.
    • Commande + Diminuer la luminosité : activer ou désactiver la recopie vidéo lorsque le Mac est connecté à plusieurs écrans.
    • Option + Augmenter la luminosité : ouvrir les préférences Clavier. (vous pouvez également utiliser le raccourci Option + Diminuer la luminosité).
    • Contrôle + Flèche vers le haut : afficher toutes les fenêtres de l’app au premier plan.
    • Option + Augmenter le volume : ouvrir les préférences Son.
    • Option + Maj + Augmenter le volume ou Option + Maj + Diminuer le volume : ajuster le volume sonore par plus petites étapes.
    • Option + Augmenter la luminosité (Touche du clavier) : ouvrir les préférences Clavier. Vous pouvez également utiliser le raccourci Option + Diminuer la luminosité (Touche du clavier).
    • Option + Maj + Augmenter la luminosité (Touche du clavier) et Option + Maj + Diminuer la luminosité (Touche du clavier) : ajuster la luminosité du clavier par plus petites étapes.

    Voici où se trouvent les touches luminosité et son :

    3°) Raccourcis Safari

    Option + Tab : mettre en surveillance un champ ou un élément cliquable de la page web.

    Commande + L : sélectionner le champ de recherche d’URL.

    Contrôle + Tab : passer à l’onglet suivant. Maj + Contrôle + Tab pour passer à l’onglet précédent.

    Commande + 1 à 9 : aller à un ds neufs premiers onglets.

    Commande + W : fermer l’onglet actif. Maj + Commande + W pour fermer la fenêtre active.

    Commande + N ou Commande + T : ouvrir un nouvel onglet.

    Maj + Commande + N : ouvrir un onglet en navigation privée.

    Maj + Commande + T : rouvrir le dernier onglet fermé.

    Commande + Flèche vers la gauche : revenir à la page web précédente.

    Commande + Flèche vers la droite : accéder à la page web suivante.

    Commande + H : afficher l’historique.

    Echap : quitter le mode plein écran.

    Commande + ` : passer d’une fenêtre à l’autre.

    Comment modifier un raccourci ?

    Pour pouvoir modifier un raccourci que vous avez créé ou un raccourci natif ou personnalisé, il faut se rendre dans Raccourcis. Pour y aller vous devez cliquez sur la pomme.

    Ensuite, vous devez aller dans Préférences Système.

    Une fenêtre s’ouvre avec plein de symboles, il vous faut cliquer sur Clavier.

    Après avoir cliqué sur l’emoticône du clavier, vous devez allez dans l’onglet Raccourcis et vous êtes arrivé à destination.

    Une nouvelle fenêtre s’ouvre et sur la gauche, il y a plusieurs champs qui représentent les différentes catégories de raccourcis, vous pouvez choisir n’importe laquelle à part la dernière qui sert à personnaliser les raccourcis (on abordera le sujet un peu plus tard).

    Pour l’exemple, je vais modifier le raccourci « Choisir comme image de bureau ». Il faut donc le sélectionner et cliquer sur les icônes de la combinaison de caractères.

    Maintenant pour le modifier, composez la combinaison de votre choix. Faites attention de prendre une combinaison déjà utilisée.

    Et voilà, le raccourci est modifié, il est passé de Commande + J à Option + Maj + ç.

    Comment personnaliser un raccourci ?

    Personnaliser un raccourci signifie assigner une combinaison de caractères à une commande déjà présente dans votre Mac et qui n’en possède pas encore une. Ainsi pour personnaliser un raccourci, il faut aller dans le même endroit que pour modifier un raccourci, Raccourci et repérer une commande qui n’a pas de raccourci. C’est assez simple à repérer : vous allez à n’importe quel endroit où vous pouvez voir les raccourcis, j’ai choisi Fichier (vous pouvez aussi aller dans Raccourcis, Edition, Signets, Fenêtre…) et vous essayer de trouver un blanc à droite de la commande.

    Vous devez vous rappeler du nom exact de la commande. Ensuite, vous retournez dans Raccourcis et cliquez sur le dernier onglet. Puis, cliquez sur le petit plus.

    Une nouvelle petite fenêtre s’ouvre, c’est là que vous devez entrer le nom de la commande et le raccourci que vous voulez lui associer en tapant directement sur le clavier.

    Après avoir appuyé sur ajouter, vous aurez personnalisé votre premier raccourci, s’il ne convient plus vous pouvez appuyer sur le moins en ayant au préalable sélectionné le raccourci à supprimer.

    Allons vérifier si nos personnalisations ont bien eu lieu.

    On voit que l’espace blanc a été remplacé. Personnalisation réussite 👍🏿.

    Ce tutoriel sur les raccourcis sur Mac OS arrive à son terme. J’espère que mon index et mes tips (trop relou trop relou) vous ont bien aidé. A un prochain tutoriel.

    Projets

    Simulateur de transmission du covid-19

    Vérifiez que vous respectez bien le protocole sanitaire avec ce simulateur. Il vous permettra de vous donner une idée sur votre civisme, votre exposition au coronavirus en espace clos ainsi qu’à visualiser les variables qui entrent en jeu dans ce processus de transmission.

    Introduction

    Ce projet a été réalisé par Iliess L., Luca B. et Romain B., élèves en première NSI en 2021/2022 au lycée Louis Pasteur.

    Depuis près de deux ans, nous sommes en pleine pandémie. Cette pandémie a engendré un très grand nombre de morts. Pour éviter que d’autres gens ne meurent à cause du Covid-19 et sensibiliser, nous avons décidé de créer un simulateur de propagation de Covid-19 assez fiable. Malgré que cette histoire de virus relève de la biologie, sa transmission, elle, relève de la physique : la propagation d’aérosols (mini-gouttelettes en suspension dans l’air éjectées par une personne) ainsi une équation a pu être élaborée.

    Ce programme permet de calculer le pourcentage de chance que quelqu’un se fasse contaminer par le Covid-19 dans un espace clos et plus précisément dans une salle de classe (d’environ 125 m³). Le résultat dépend du comportement de l’utilisateur ainsi chaque personne testant ce simulateur se sent un minimum concerné.

    Nous demandons donc à l’utilisateur différentes informations sur la conduite d’un groupe de personnes dans un espace fermé notamment s’ils ouvrent beaucoup les fenêtres, si le port du masque est bien respecté, le temps passé dans la salle, le nombre de personne dans la salle et le débit d’air inspiré/expiré.

    Le code

    Le programme est composé de 5 fonctions et de 3 lignes de code. Les fonctions sont toutes dans le même genre, seuls les « prints », les variables et les valeurs changent.

    Analysons une fonction :

    La première partie de la fonction concerne les différents cas possibles.

    def port_du_masque(): #savoir comment le masque est porté en classe, c'est une proportion
        print("1 - Dans votre classe, tout le monde porte bien le masque sur le nez et tout le temps.")
        print("2 - Il y en a quelques uns qui le mettent sous le nez.")
        print("3 - Tout le monde le porte tout le temps sous le nez.")
        print("4 - Personne ne le porte !")
        print()

    Ensuite, nous utilisons une instruction conditionnelle pour permettre à l’utilisateur de choisir parmi les choix proposés et ainsi y associer une valeur correspondante au choix.

        choix = int(input("Veuillez selectionner votre choix:\t"))
        if choix == 1:
            F = 0.1
        elif choix == 2:
            F =  0.2
        elif choix == 3:
            F = 0.80
        elif choix == 4:
            F = 1

    Et enfin une petite sécurité qui permet de vous renvoyez au début de la fonction si la réponse de l’utilisateur ne convient pas aux propositions.

        else:
            print()
            print("Votre choix n'est pas valide, veuillez taper 1, 2 ou 3 s'il vous plait.")
            print()
            port_du_masque()
        return F

    4 des 5 fonctions sont exécutées dans une fonction globale. Cette fonction fait le plus gros du travail. Elle exécute toutes les autres fonctions, fait le calcul final de probabilité et compare le résultat de l’utilisateur aux normes de l’Etat.

    Voici le calcul utilisé pour calculer la probabilité d’infection d’une personne.

    print (" Dans votre classe, il y a",(nb_personne*t*Q**2*f**2*quantum)/(L*volume), "% de chance que quelqu'un soit infecté.")#calcul de la probabilité

    Problèmes rencontrés

    Le premier problème qu’on a pu rencontrer est le suivant : rendre une variable locale globale. La variable calculée dans la fonction était perdue si on ne la sauvegardait pas dans une nouvelle variable globale.

    On a trouvé deux moyens de contrer ce problème :

    Le premier est d’utiliser la fonction native « global ».

    def temps_expo():#savoir le temps passé en classe en heure
        global t
        print("Combien de temps en heures passez-vous en classe en moyenne ? ")
        print()
        print("1 - entre 0 et 3 heures.")
        print("2 - entre 3 et 6 heures.")
        print("3 - entre 6 et 9 heures.")
        print()
        choix = int(input("Veuillez selectionner votre choix:\t"))
        if choix == 1:
            T = 2
        elif choix == 2:
            T = 5
        elif choix == 3:
            T = 8
        else:#permet de renvoyer au début de la fonction si le choix ne convient pas
            print()
            print("Votre choix n'est pas valide, veuillez taper 1, 2 ou 3 s'il vous plait.")
            print()
            temps_expo()
         t = T

    Et le deuxième est d’exécuter la fonction directement dans la fonction globale et en même temps, assigner la valeur que la fonction renvoie à une nouvelle variable.

    def proba_totale(): #probabilité d'infection
        print("------------------------------------------------------")
        print("|                       COVID                        |")
        print("------------------------------------------------------")
        t = temps_expo()

    Le deuxième problème était : le « return » de la fonction qui ne marchait pas.

    Pour résoudre ce problème, nous avons tout simplement décidé de remplacer le « return » par un « print ».

    	print (" Dans votre classe, il y a",(nb_personne*t*Q**2*f**2*quantum)/(L*volume), "% de chance que quelqu'un soit infecté.")#calcul de la probabilité
        # return (nb_personne*t*Q**2*f**2*quantum)/(L*volume)

    Conclusion

    Ce simulateur permet de calculer la probabilité d’infection d’une personne dans un espace fermé par conséquent il peut permettre de faire réagir certaines personnes qui ne respectent pas les règles mises en place par le gouvernement : ce programme a aussi un objectif de sensibilisation.

    En bas de la page, vous pourrez télécharger le programme.

    Crédits

    Toutes les informations et la formule utilisées proviennent de la chaine youtube Scienceetonnante tenu par David Louapre, un physicien et la vidéo d’où nous avons tiré toutes nos informations est inspirée des recherches de physiciens du MIT basé aux Etats-Unis : Bazant M. Z., & Bush J. W..