Catégorie : Tutoriels

Tutoriels

3 moyens pour connecter un ordinateur monté soi même…

Monter son ordinateur c’est bien beau, mais il faut aussi qu’il soit connecté a Internet ! Ce tutoriel va t’expliquer comment faire.

Si vous avez suivi mon précédent tutoriel, vous savez désormais monter un ordinateur vous même ! Pour les intéressés c’est ici ! Mais voilà, je vous vois bien vous asseoir derrière votre ordinateur fraîchement monté afin de “faire connaissance avec lui », voir toutes ses fonctionnalités, sa rapidité… bref, tout ce pourquoi vous avez sué à le monter ! Seul bémol…Mais…Vous n’avez pas internet ? D’accord vous avez une prise ethernet sur votre machine de compétition mais quand votre box se trouve à l’autre bout de votre lieux d’habitation, cela ne va pas suffire ! Il vous reste alors 2 choix envisageable : acheter 500m de fil ethernet et augmenter les chances de chutes de 75% dans votre maison, ou alors installer une dernière partie dans votre ordinateur qui vous permettra de contourner ce problème… Et comme ici, on aime pas trop que notre maison soient infesté de fils, je vais vous montrer comment connecter votre ordinateur à Internet chez vous autrement !

Avant de commencer : Mbps et GHz ?

Les notions importantes à connaître afin de commencer sont celle de la signification des termes Mbps et GHz que vous retrouverez dans tous les modèles des composant que vous vous procurerez afin de “finaliser votre pc”.

Le Mbps signifie Megabit par seconde. C’est donc une unité de mesure correspondant à la vitesse de transfère des données sur Internet (le bit étant une unité élémentaire d’information). C’est à dire que plus cette valeur sera élevé, plus Internet ira vite. Cette valeur va donc être affiché sur tout les composant que vous allez utiliser pour connecter votre ordinateur à Internet. En général il va varier de 100 Mbps (débit assez faible, en général des produit à bas prix) à 2000 Mbps (débit exceptionnel, à ce niveau là votre ordi prévoit le futur tellement il va vite sur Internet ! Après il faut être prêt à payer cher…). Attention !La valeur présent sur ces appareils est la vitesse maximum atteinte par le produit ! En effet votre vitesse de connexion peut varier en fonction de la distance avec votre box, des interférence, de obstacles (mur épais…). Par exemple si vous décidez de prendre une clé Wifi de 300 Mbps et que vous êtes dans une des situations énoncé précédemment, vous risquez de vous retrouver avec une vitesse passable malgré tout !

Le GHz correspond au signal de votre box. Il a 2 “bandes” existante : la 2,4 GHz ou la 5 GHz . La première peut aller de 450 MBps (Note : 1 MBps= 1 MegaBytes par seconde, Bytes signifie octet en anglais et 1 octet= 8 bits donc 1 MegaBytes = 1 Mégaoctet = 8 Mégabits. La plupart des notices sont en anglais donc il est important de préciser cela. De plus 1 Mbps sera 1 Mpbs en anglais.) à 600 MBps. Les ondes 2,4 GHz sont plus longues que les ondes 5 GHz mais ce dernier peut monter jusqu’à 1300 MBps et donc permet d’avoir une connexion plus stable. Je vous conseille de vous renseigner sur quels signaux émet votre box. En effet les appareils peuvent ne pas atteindre la même vitesse en fonction de cela.

Votre choix entre les 3 méthode proposé juste après et entre les modèle que vous trouverez sur le marché dépendra donc sur l’accessibilité de votre box (mur épais ? distance ?), son signal et vos attentes en terme de rapidité. A ce moment la il faudra bien se renseigner sur ces valeurs afin que les résultats atteignent parfaitement vos attentes (oui en effet ça sent encore une fois le vécu !). Mais bon, trêve de mondanité, voici les différents moyen de doter votre pc de cette chose utile qu’est Internet !

Clé Wifi

La clé Wifi est un appareil qui a la forme d’une clé USB classique mais qui une fois installé et branché sur un périphérique USB, va vous permettre au point Wifi de la maison sans fil. Il existe des clé Wifi avec antenne qui vont mieux percevoir le Wifi et donc être plus efficace. C’est l’un des procédé le plus facile que nous allons voir ici car il est intuitif et ne demande pas de grandes connaissance en informatique. De plus, il est peu cher (entre 5€ pour le début de gamme et 30€ pour les plus performantes). Mais ses performances ne sont pas exceptionnel et je ne le conseille aux personne possédant un point Wifi éloigné ou des obstacles ralentissant les ondes Wifi sous peine que la clé capte difficilement ces ondes (surtout celles possédant des antennes internes).

L’installation d’une clé Wifi peut dépendre du modèle que vous aurez choisi, dans tous les cas une notice est la pour vous aider ! Mais sinon les moyens pour l’installer reposent principalement sur les mêmes étapes :

  • Il vous suffira d’installer le pilote de cette dernière et le logiciel associé (grâce au CD fourni avec le produit ou sur Internet si vous n’avez pas de lecteur CD et que vous pouvez le faire sur un autre ordinateur connecté à Internet).
  • Il ne vous restera plus qu’à brancher votre clé wifi et la “détection wifi” apparaîtra comme par magie ! Il faudra alors trouver votre point wifi et vous connecter.

Carte Wifi

La Carte Wifi, aussi appelé Carte réseau, est un composant interne de votre ordinateur (c’est à dire branché directement a la carte mère, mai spas si vous avez monté vous même votre ordinateur, cela va de soi !) qui va préparer, envoyer et contrôler les données sur le réseau. Comme prévu, cela va vous permettre d’avoir accès à Internet. C’est, comme la clé wifi, un composant qui va donner accès à Internet sans fils. Elle est incluse directement à la carte mère sur la plupart des ordinateurs portables. La Carte Wifi va aussi posséder plusieurs antennes (comme vous pouvez le voir sur la photo) qui vont servir à capter le signal Wifi. Donc plus votre carte wifi aura d’antenne, mieux elle captera votre signal internet. Elle va se brancher sur un port PCI express :

Il est donc nécessaire de bien vérifier que vous possédez un port libre et que votre processeur traite bien cette ligne PCI (exemple : si votre processeur traite 16 ligne PCI et que vous possédez 2 carte graphique prenant 8 lignes chacune, vous n’avez plus qu’à en enlevez une ou à passer aux moyens suivants). Vous pourrez vérifier cela sur Internet ou sur la notice de votre processeur. La Carte Wifi va vous permettre contrairement à la clé wifi de garder un port USB (si vous en possédez peu) et d’avoir (dans la plupart des cas) une connexion plus performante grâce aux multiples antennes et a une vitesse plus grande. Mais celle-ci reste plus cher (entre 10€ et 50€,voir plus pour une performance incroyable !) , demande un montage supplémentaire sur votre pc et possède certaines contraintes (comme énoncé plus tôt).

Important ! Pensez à enlever l’électricité statique avant le montage afin de ne pas faire de dégâts au niveau des composant de votre ordinateur. Pour cela touchez une surface métallique (radiateur, votre boitier…) avant de commencer les manipulation. Pour monter votre carte wifi il vous faudra :

  • Trouvez un port PCI libre. Si vous avez peur de vous tromper, n’hésitez surtout pas à consulter la notice de votre carte mère ! Faites en sorte que le placement soit stratégique !
  • Dévissez une partie de la grille. La partie métallique ira se loger ici.
  • Insérez la carte wifi de sorte à ce qu’elle rentre dans le port et PCI et que la partie métallique se retrouve à la place de la grille dévissé plus tôt.
  • Il ne vous reste plus qu’à revisser pour stabiliser la carte wifi et à visser les antennes.
  • Vous pouvez maintenant installer les drivers grâce au CD fourni (pensez à vérifier que le driver soit à jour) ou sur internet si vous n’avez pas de lecteur CD (a partir d’un autre ordinateur connecté à internet)

CPL

Le CPL (ou Courant porteur en ligne) consiste à construire un réseau informatique sur un réseau électrique. Le produit se résume en 2 boîtiers se branchant sur des prises électriques et possédant une prise ethernet. Le CPL va donc utiliser le réseau électrique, donc les câbles déjà existant dans la maison pour faire parvenir internet. C’est donc le seul procédé de ce tutoriel qui va bénéficier une connexion filaire, mais sans qu’un fil parcourt toute la maison ! Il n’y aura donc pas ou peu de problèmes de détection d’internet ce qui permettra d’avoir une vitesse normal ou maximum constamment, le transfert de données se faisant physiquement et non par des ondes. Le montage est aussi très intuitif et facile et en plus il ne demande pas de driver, ne faisant pas partie intégrante de l’ordinateur contrairement aux 2 précédent composants. Il a cependant certaines contrainte (prises électriques présente dans les pièces concernés et l’obligation de posséder au moins 2 câbles ethernet, mais celle-ci peuvent être fournies avec les boîtiers) et pour le prix il faut compter entre 20€ et environs 80€ pour les plus performant.

Le montage est extrêmement simple sachant de plus qu’il n’y a pas de drivers a installer, je ne sais pas si cette rubrique reste utile. Attention tout de même à ne pas brancher un les boîtiers sur des multiprises, cela pourrait être dangereux en plus de potentiellement ralentir votre vitesse de connexion ! Il faudra donc :

  • Brancher le premier boitier dans la pièce ou se trouve votre box
  • Relier la box au CPL grâce a un câble ethernet (de la prise ethernet de la box a la prise ethernet du boitier)
  • Brancher le 2e boitier dans la pièce ou vous aller utiliser votre ordinateur
  • Relier le CPL à votre ordinateur grâce a un câble ethernet (de la prise ethernet du boitier à la prise ethernet de votre ordinateur). Votre ordinateur est maintenant connecté à internet !

Voila donc 3 moyens de montrer la lumière d’internet a votre ordinateur ! Il ne vous reste plus qu’a vous adapter et a choisir votre moyen et votre modèle en fonction de votre situation, votre budget et vos connaissances !

Note : les images utilisé sont des captures d’écrans et des photographies faîte par moi-même

Tutoriels

Comment faire une capture d’écran avec un Iphone

Ce tutoriel permet de faire une capture d’écran sur IPhone de différentes façons puis de la partager.

Faire une capture d’écran peut se révéler être très utile au quotidien mais beaucoup de personnes ne savent pas comment s’y prendre. Ce tutoriel va vous expliquer comment faire cette capture d’écran puis comment partager la avec d’autres personnes.

Voici donc la première méthode pour faire un screenshot (capture d’écran en anglais) avec les boutons de votre téléphone.

Cette méthode concerne les Iphones allant jusqu’au 8+, si votre téléphone est supérieur au 8+, veuillez descendre directement à la méthode 2.

Cette méthode concerne aussi les téléphones dont le bouton de veille n’est pas endommagé. Si ce n’est pas le cas, veuillez aller à la méthode 3.

Méthode 1 :

Cette méthode est très simple : il n’y a pas besoin d’aller chercher quelque chose dans votre téléphone, il vous suffit juste d’être sur la page ou l’image à capturer.

Ceci fait, il faut appuyer sur le bouton central de votre téléphone (en bas) et simultanément sur le bouton de veille qui est placé soit sur le coté droit de votre téléphone quand l’écran est placé face à vous, soit en haut de votre Iphone.

Veillez à appuyer simultanément sinon votre portable risque de s’éteindre.

La pression demandée est courte, il ne faut pas appuyer pendant longtemps, une pression normale suffit.

Cette méthode est utilisable par les Iphones 7 et 7+ bien que leur bouton central ne s’enfonce pas.

Méthode 2 :

Cette méthode est exactement la même que la méthode 1. Le changement est que les Iphones supérieurs au 8+ ne sont plus dotés de bouton central ; il vous faudra donc presser le bouton Volume +.

Lorsque vous êtes sur la page à capturer, il vous suffit de presser simultanément le bouton volume + et le bouton de veille qui est placé sur le coté droit de votre téléphone quand l’écran est placé face à vous.

Veillez à appuyer simultanément sinon votre portable risque de s’éteindre.

La pression demandée est courte, il ne faut pas appuyer pendant longtemps, une pression normale suffit.

Pour les téléphones dont les boutons fonctionnent mal, voici comment faire votre screenshot.

Méthode 3 :

Cette méthode est un peu plus compliquée car elle requiert d’aller dans le téléphone mais elle reste quand même accessible a tout le monde.

1. Allez dans votre menu Réglages

img_2235.png

2. Allez dans Général

img_2251.png

3. Puis allez dans Accessibilité

img_2238.png

4. Descendez jusqu’à trouver AssistiveTouch puis cliquez

img_2239.png

5. Faire glisser le bouton AssistiveTouch vers la droite de façon a ce qu’il devienne vert.

img_2240.png

Vous verrez ensuite l’ AssistiveTouch apparaître sur votre écran.

1. Allez ensuite sur la page à capturer puis cliquez sur l’AssistiveTouch

2. Cliquez sur Appareil lorsque le menu apparaît

img_2242.png

3. Ensuite allez dans Suite

img_2243.png

4. Et finalement cliquez sur Capture d’écran

img_2244.png

La ou les captures d’écran apparaîtront dans vos photos. Pour partager ces captures, vous pouvez soit les envoyer par mail ou MMS, sachant que les MMS ne sont pas illimités selon votre forfait téléphone et qu’il faut être connecter à internet pour envoyer un mail.

Méthode par mail

1. Il faut d’abord sélectionner les photos à envoyer

img_2245.png

2. Ensuite cliquez sur l’icône en bas à gauche avec la flèche

img_2246.png

3. Cliquez sur l’icône Mail

img_2248_-_copie.png

4. Rentrez l’adresse mail du destinataire en haut

img_2249.png

Il reste à compléter l’objet, c’est à dire le sujet de votre mail. Pour commenter les photos ou tout simplement écrire un texte, il suffit de cliquer juste au dessus de la première photo.

Méthode par MMS

1. Il faut d’abord sélectionner les photos à envoyer

img_2245.png

2. Ensuite cliquez sur l’icône en bas à gauche avec la flèche

img_2246.png

3. Cliquez sur l’icône Messages

img_2248.png

4. Rentrez le nom du contact ou son numéro de téléphone

img_2250.png

Pour écrire un texte, il faut cliquer en dessous de la photo. Une barre bleu devrait apparaître sur un coté de la photo ; n’y prêtez pas attention et tapez votre message. Bien sûr, n’oubliez pas d’envoyer.

Il y a une autre méthode plus rapide mais vous ne pourrez l’utiliser que si votre destinataire possède lui aussi un Iphone de mise a jour supérieure à IOS 7.

Lorsque vos photos sont sélectionnées et que vous avez cliqué sur l’icône en bas avec la flèche, il faut que la ou les personnes à qui vous voulez envoyer vos captures aient activé leur Airdrop.

Pour activer l’Airdrop :

1. En allant dans Réglages

img_2235.png

2. Ensuite dans Général

img_2251.png

3. Cliquez sur Airdrop

img_2252.png

4. Choisissez si tout le monde peut vous envoyer une photo ou seulement vos contacts, vous pourrez changer ce paramètre plus tard. (Pour désactiver l’Airdrop, cliquez sur Réception désactivée)

img_2253.png

Lorsque le destinataire a activé Airdrop, il suffit d’attendre que son nom apparaisse à la place de l’icône Airdrop puis cliquez dessus. Le destinataire devra accepter vos photos.

Voici les méthodes pour capturer un écran puis comment partager cette capture.

Il existe bien sûr bien d’autres moyens de partager une capture d’écran mais ces autres méthodes peuvent avoir besoin d’autres outils tel qu’un ordinateur.

Tutoriels

2 Procédures pour accélérer son ordinateur lent

Ce tutoriel a pour but de vous permettre d’accélérer votre ordinateur lent avec n’importe quel budget.

Vous avez une chose à faire rapidement sur votre ordinateur et malheureusement vous savez qu’il va mettre 5 minutes à s’allumer et va bauger si vous allez trop vite, un réel calvaire (on sent l’expérience).

Alors une idée m’est venue, d’aider ces personnes pour leur simplifier la vie. Et bien sur, comme j’ai pensé à tous, je vais vous montrer 2 techniques pour 2 budgets différents et si vous voulez que votre ordinateur aille plus vite que la lumière vous pouvez bien-sur faire les 2 méthodes.

Méthode 1 :

La première méthode qui est totalement gratuite consiste à « nettoyer » l’ordinateur (je conseille de faire cette méthode à tout le monde).

Je vous conseille de nettoyer votre ordinateur car des applications ou fichier inutile vous prennent de la place sur votre disque dur et mémoire vive (RAM). En effet des programmes ont besoin d’emplacement pour stocker des fichiers pour fonctionner.

1- Entrer dans votre barre de recherches « gestionnaire des taches » et le choisir. Vous allez atterrir dans un document qui va vous indiquer les programmes qui sont les plus lourds et donc ceux qui prennent le plus de place.

Donc je vous conseille de désinstaller les plus lourds programmes pour libérer de la mémoire vive, si bien sur vous en avez pas l’utilité.

Dans un deuxième temps je vais vous montrer comment désinstaller une application inutile ou un programme trop lourd qui prend de la place sur votre mémoire RAM et votre disque dur.

2- Entrer dans la barre de recherches « ajouter ou supprimer des programmes » et le choisir. Vous allez atterrir sur toutes les applications de l’ordinateur pré installés ou installer par vous mêmes. Puis désinstaller les applications repérées. précédemment.

Normalement votre ordinateur devrait être moins lent qu’avant mais bien sur c’est une méthode gratuite donc moins efficace qu’une méthode payante. Maintenant à vous de juger si cette vitesse vous convient, sinon je vous conseille de suivre la méthode 2.

Méthode 2 :

La deuxième méthode va vous demander un léger investissement financier. Car le but de cette méthode est de changer les composants du PC qui deviennent vieux.

Je vous conseille de changer vos composants matériels de votre ordinateur car si votre ordinateur est lent, cela signifie que c’est un ordinateur ancien donc plus capable de supporter les derniers logiciels puissants.Retour ligne automatique
Donc le fait de changer vos composants va vous permettre de retrouver un ordinateur compétitif comme au début.

Pour cela je vous conseille de changer 3 composants en les remplaçant par 3 nouveaux plus compétitifs que ceux d’avant….sinon ce serait un peu bête.

Ces composants sont :
Une barrette de mémoire RAM avec plus de capacités qui va vous faire augmenter la vitesse de l’ordinateur. 
Un disque dur SSD car ces disques durs ont une technique largement plus avancée que les disques dur HDD.
– (En bonus) Le CPU qui est le processeur va vous permettre d’avoir une parfaite synchronisation entre le disque dur et la mémoire RAM.

Installer une mémoire RAM :

1-Tous d’abord il faut que vous choisissiez la mémoire RAM qui convient à votre ordinateur. Pour cela choisissez une mémoire RAM compatible avec votre carte mère et supportable pour l’ordinateur.

2-Après avoir ouvert le compartiment de l’ordinateur, repérer la mémoire RAM et écarter les 2 ergots autour de la barrette pour l’enlever, puis la retirer.

3-Prendre la nouvelle barrette de mémoire et l’insérer. Un détrompeur est présent sur la barrette pour ne pas se tromper de sens, puis appuyer jusqu’à entendre le clic des ergots.

A ce moment là la vitesse du PC sera encore un peu plus améliorée et la longévité aussi, cependant le pc ne va pas se transformer en pc gamer dernière génération. Pour encore plus optimiser le PC pourquoi pas installer un nouveau disque dur SSD.

Ce disque va optimiser la vitesse grâce à sa nouvelle technologie. En effet ce n’est plus un disque qui tourne mais un disque électronique.

Installer un disque dur SSD :

Tous d’abord avant de commencer, je vous conseille d’acheter un kit de migration qui possède un programme de clonage, pour vous permettre le transfert des données de l’ancien disque dur au nouveau.

Mais aussi de vous munir d’un disque dur SSD correspondant à votre ordinateur.

Tout d’abord je vais vous expliquer comment transférer les données d’un disque dur vers l’autre via le kit de migration.

1-Brancher votre nouveau SSD avec soit l’adaptateur USB, soit avec le boitier fournit, puis lancer le logiciel de clonage en insérant le CD fourni ou sinon si vous n’avez pas de lecteur, le télécharger via Windows. Si vous disposez de True Image HD sur CD et que votre ordinateur dispose d’un lecteur, il faut paramétrer le Bios de l’ordinateur pour qu’il démarre sur le CD avant de démarrer sur le disque dur.Retour ligne automatique
Puis le transfert s’établira tout seul.

Là nous venons de transférer les données donc le nouveau disque SSD est opérationnel. Maintenant il ne reste plus qu’à l’installer dans l’ordinateur.

2-Éteigner complètement l’ordinateur puis ouvrer le compartiment de l’ordinateur pour accéder au disque dur.

3-Enlever l’ancien disque dur de votre ordinateur. Pour l’enlever je vous conseille de suivre la notice de votre ordinateur car cela dépend du model.

4-Enfin introduire le nouveau disque dur SSD. Attention, les nouveaux SSD sont moins épais que les anciens disques durs. Donc les constructeurs ont prévu un petit boitier pour éviter d’avoir du jeu, ce qui permet de surélever légèrement le disque SSD. Mais il est possible que le constructeur ne l’ait pas prévu donc soit vous montez vous-mêmes un petit boitier ou sinon je vous laisse votre imagination faire le job.

A ce moment là votre ordinateur est d’une part rajeuni et d’autre part plus rapide. Donc vous pouvez si cela vous le convient vous arrêtez là. Mais moi je vous conseille un dernier petit « truc ». Ce petit « truc » est le CPU qui est le meneur de l’ordinateur. Il donne des ordres à chaque composant du PC donc va permettre une parfaite synchronisation entre le SSD est les cartes mémoire changées précédemment. Je vous conseille de le mettre à niveau.

Attention le processeur est à changer que si l’ordinateur date de moins de 5 ans sinon ce serait contre-productif. Mais je ne vais pas vous présenter la façon de le faire. Car les CPU des PC nouvelle génération sont soudés et donc inchangeables et de plus changer son processeur est complexe (mais bien sur pour ne pas décevoir les plus curieux, passionnés et déterminés, en annexe je vous donne quelques liens pour changer le processeur).

En résumer :
Si vous voulez accélérer votre ordinateur : 
Nettoyer votre ordinateur
Si cela ne vous convient pas, rajeunir son PC vous permettra de l’accélérer : 
Changer vos mémoires RAM grâces à des barrettes avec plus de capacité 
Passer du disque dur HDD au disque dur SSD grâce à la technologie nouvelle génération du SSD.

En espérant ne pas avoir oublié des détails dans les explications pour les manipulations et que votre PC ait gagné en vitesse.

N’oubliez pas d’aller voir mon projet fait sur du calcul mental en python.

Et je vous laisse avec quelques liens en complément à mon tutoriel.

N.B : Avant de manipuler l’intérieur de votre PC munissez vous d’un bracelet anti-statique ou frottez vos main avec du métal car à cause de l’électricité statique, au contact des mains tous les composants du PC peuvent griller.

Choisir la bonne barrette de mémoire RAM :Retour ligne automatique
http://www.commentmieuxchoisir.fr/C…

Choisir le bon disque SSD :Retour ligne automatique
https://mon-set-up-gaming.fr/disque…

Changer son CPU :Retour ligne automatique
https://fr.wikihow.com/installer-un…

Tutoriels

Se connecter au serveur nsi42.net

Le site nsi42.net a pour vocation à héberger les sites internet des élèves, réalisés dans le cadre des cours de SNT (2nde) ou de spécialité NSI. Ce tutoriel explique comment accéder aux services offerts par ce serveur.

Ce tutoriel est destiné uniquement aux élèves du lycée Louis Pasteur, seuls nos élèves disposeront d’un compte sur le serveur nsi42.net

Pour rendre public un site web, il faut le déposer les fichiers HTML, CSS, JPG, etc … sur un serveur distant, connecté 24h/24 à internet, en utilisant un client FTP qui lui même utilise le protocole File Transfer Protocol (FTP)

Une fois déposé sur le serveur, votre site internet est visible depuis n’importe quel ordinateur connecté à internet.

Se connecter au serveur FTP du site nsi42.net

1. Télécharger le client FTP FileZilla

Recommandé : FileZilla_3.X.X_win64.zip

Attention : Il faut télécharger FileZilla Client et pas FileZilla serveur.

Lien direct vers les clients FTP : 2go.ovh/filezilla

2. Extraire les fichiers de l’archive .zip

Sur Windows 10, clic croit >Extraire tout suffira.

3. Lancer l’exécutable filezilla.exe

4. Saisir les informations de connexion dans la barre de connexion rapide.

Ces informations sont sur la feuille « Identifiants serveur nsi42.net » qui vous a été distribuée.

5. Cliquer sur « Connexion rapide »

Un message inquiétant peut vous demandez d’accepter un certificat de sécurité, il faudra accepter ce certificat.

Si tout ce passe bien, vous aurez des lofgs qui ressemble à ceci :

Statut : Résolution de l’adresse de ftp.nsi42.net
Statut : Connexion à 109.234.161.108:21…
Statut : Connexion établie, attente du message d’accueil…
Statut : Initialisation de TLS…
Statut : Vérification du certificat…
Statut : Connexion TLS établie.
Statut : Connecté
Statut : Récupération du contenu du dossier…
Statut : Contenu du dossier « / » affiché avec succès

6. Transférer les fichiers (le fichier index.html par exemple) sur le serveur.

Lire un tutoriel expliquant la base du fonctionnement du client FTP vous aidera à comprendre la suite.

Système d’exploitationClient FTP recommandéTutoriel de prise en main
Windowsfilezilla ClientTutoriel
maxOsfilezillaTutoriel
Linuxsudo apt install filezillaTu n’as besoin d’aide si tu utilises déjà Linux !

Une fois connecté, vous pouvez déposer vos fichiers sur le serveur. Un simple glisser / déposer fonctionnera.

Par défaut, et pour éviter les abus, l’espace maximal de stockage a été défini à 2000 MB par compte.

Nous vous rappelons que vous ne devez déposer aucun fichier protégé par des droits d’auteur sur le serveur.

Il est nécessaire que l’une des pages s’appelle index.html sinon n’importe quel visiteur pourra parcourir l’intégralité de l’arborescence des fichiers.

Il ne faut utiliser aucun caractère accentué, ni espace dans les noms des fichiers ou des dossiers.

Vérifier que vos fichiers sont bien en ligne

Vous pouvez vérifier que vos fichiers sont bien accessible en ligne à l’adresse suivante : https://nsi42.net/001/

Bien évidemment, vous devez remplacer 001 par votre identifiant numérique unique , il s’agit d’un nombre à trois chiffres.

Par défaut, et provisoirement votre site internet n’est pas accessible depuis un sous-domaine, ce sous domaine sera mis en place ultérieurement.

Nous vous proposerons alors de choisir le sous domaine, si votre site internet traite des pirates hackeurs célèbres, votre sous domaine pourra alors être : 
hackeurs.nsi42.net et un visiteur pourra accéder à votre site depuis cette adresse.

Pour que vous compreniez bien ces notions, le tableau récapitulatif ci dessous vous propose les 3 situations possibles :

Adresse à testerRéponse du serveurExplication
https://nsi42.net/mitnick.kev/Not FoundL’utilisateur mitnick.kev@nsi42.net n’existe tout simplement pas, vérifiez que vous avez correctement saisi l’adresse
https://nsi42.net/snowden.ed/Index of /snowden.edL’utilisateur snowden.ed@nsi42.net existe, il dispose bien d’un espace sur le serveur, et pour l’instant il n’a placé aucun fichier index.html donc un visiteur peut parcourir l’arborescence des fichiers (dans le cas présent, aucun fichier n’a été déposé)
http://2020.nsi42.net/Le fichier index.html déposé sur le serveur via FTP est envoyé par le serveur au visiteurUn des élèves de la spé NSI à activé son compte, déposé un fichier index.html et demandé un sous domaine du domaine nsi42.net

Si tu souhaites toi aussi avoir ton propre sous-domaine, il te faut attendre un peu que tes enseignants procèdent à la distribution, en général au mois de Janvier pour les élèves de 1ère. Inutile de les contacter par courriel, un lien dans le cours sur les interactions client-serveur te permettra de choisir ce sous domaine.

Tutoriels

Se monter un mini PC pour un usage bureautique

Il existe sur le marché des mini pc dont le volume est nettement inférieur à un 1 litre, qui utilisent des composants d’ordinateurs portables et qui sont néanmoins capables de fournir des performances comparables à une unité centrale classique.

Un mini PC c’est quoi ?

Un mini PC est un ordinateur de petit taille, conçu pour des usages classiques tel que la bureautique ou la navigation sur internet.

Le mac mini, le précurseur

Apple a été un précurseur dans le domaine des minis pc largement diffusé avec le mac mini lancé en 2005.

Le NUC, la version d’intel du mini PC

Conçu par Intel, les PC NUC (Next Unit of Computing) sont parmi les plus petits PC disponibles.

Ils utilisent des composants issue de l’univers des ordinateurs portables (mémoire vive au format SODIMM, disques 2.5 pouces, processeur basse consommation) et proposent néanmoins des performances de premier ordre.

Le plus gros avantage d’un mini pc est son faible encombrement comme le montre l’image ci-dessous.

Avantages et inconvenants d’un NUC

Mini PCUnité centrale classique
AvantagesFaible encombrement 
Faible consommation énergétique 
Nomade, peut-être déplacé facilement 
Esthétique 
Montage très facile
Connectivité riche 
Possibilité d’y ajouter une carte graphique 
Evolutif 
Rapport prix / performance souvent favorable 
Réparable facilement
InconvenantsPuissance plus faible du processeur 
Connectivité limitée 
Peu adapté aux jeux vidéos 
Peu évolutif 
Rapport prix / performance souvent défavorable 
Peu réparable, en cas de panne pas de pièces détachées
Encombrement 
Bruyante si refroidissement mal conçu 
Consommation énergétique plus élevée

Commander ses composants

Version 1 : La configuration la moins chère possible

ComposantMarque-ModèlePrix juillet 2019
ÉcranHP 22w Ecran PC Full HD 21,5″ Retour ligne manuel
autres écrans IPS
80€
Boîtier + Alim + Carte mère + ProcesseurIntel NUC BOXNUC6CAYH145€
Mémoire DDR3L SODIMCrucial 8Go DDR3L SODIMM36€
Disque dur SSDCrucial BX500 240 Go Retour ligne manuel
autres SSD SATA
29€
Clavier- SourisMicrosoft Kit Clavier + Souris Desktop 900 Retour ligne manuel
Autres kits clavier + souris
40€

Une configuration complète pour 330€ environ. Alors certes le processeur n’est pas un foudre de guerre, mais il est très économe en électricité.

Accompagné d’un SSD correct et d’une quantité de mémoire vive adéquate, il remplira pleinement son rôle et probablement mieux qu’une configuration du supermarché équipé d’un disque dur mécanique.

Par contre, il n’est ni évolutif ni adapté aux jeux vidéos.

Version 2 : Un choix équilibré comparable à une plateforme Ryzen 2200G

ComposantMarque-ModèlePrix juillet 2019
ÉcranBenQ GW2480 IPS Retour ligne manuel
autres écrans IPS
118€
Boîtier + Alim + Carte mère + ProcesseurIntel NUC NUC8i3BEH Retour ligne manuel
ou autres NUC
279 €
Mémoire DDR4 SODIMCrucial 16Go Kit (8Go x2) SODIMM73€
Disque dur SSDCrucial P1 500Go M.2 PCIe63€
Clavier- SourisMicrosoft Kit Clavier + Souris Desktop 900 Retour ligne manuel
Autres kits clavier + souris
40€

Cette configuration d’un coût total d’environ 600€ présente sensiblement les performance de l’unité centrale proposée dans ce tutoriel :

Assembler un ordinateur personnel pour la première fois

Les écrans sélectionnés ont une fixation VESA 100, ce qui permettra de monter le NUC derrière l’écran.

En attendant la livraison

En attendant la livraison du Intel NUC NUC8i3BEH, il convient de récupérer les notices et pilotes pour faire marcher le matériel.

Les notices seront lues avant la livraison pour gagner du temps pendant le montage, les pilotes eux seront conservés sur une clé USB et ils seront installés après le système d’exploitation

Monter la configuration

Le NUC, le SSD M.2 et les 16 GO de DDR4

1. On ouvre le NUC avec un simple tournevis

2. On installe le SSD M.2 sans forcer

3. On installe les barrettes de DDR4 au format SODIMM

4. On referme le boitier avec le tounevis.

Les images sont issues de la documentation officielle d’Intel.

Vérifier les paramètres du BIOS

Sur le système Intel NUC NUC8i3BEH on peut accéder au BIOS en appuyant sur la touche F2 durant la séquence de boot.

Accéder au BIOS permet de vérifier que tous les composants sont bien reconnus, que les températures de la carte mère et du processeur ne sont pas excessives (sinon le montage est incorrect) et les utilisateurs les plus avertis peuvent y modifier les réglages de la mémoire vive ou procéder à l’overclocking leur processeur.

Installer un système d’exploitation

Pour créer une clé USB bootable sur windows 10 on utilisera l’outil proposé par mircosoft, mais on peut aussi décider d’installer une distribution linux, ubuntu étant la plus connue.

Si aucun système n’est installé, le NUC démarrera tout seul sur la clé USB et l’installation de windows 10 sera très rapide …

Tutoriels

Assembler un ordinateur personnel pour la première fois

Lycéen intégrant une première générale spécialité NSI, je me suis rendu compte que je ne possédais plus d’ordinateur personnel, ce qui est embêtant si on ne veut pas trop squatter l’ordinateur familial.

Quitte à acheter un ordinateur, autant le monter moi même, cette expérience est profitable.

Définir son besoin

Cet ordinateur sera utilisé pour usage bureautique classique, et éventuellement pour faire du montage vidéo, de la composition musicale. Intéressé par l’animation 2d et 3d, j’aimerai en tester la modélisation.

Pour la taille de l’unité centrale, un emplacement prévu à cet effet dans mon bureau mesure 48 cm de hauteur, 23 cm de largeur et 50 cm de longueur.

Choisir ses composants

Pourquoi un SSD plutôt qu’un HDD

Un disque SSD possède une mémoire flash qui lui permet d’être plus rapide, vivre plus longtemps, consommer moins et les données ne disparaissent pas quand elle est mise hors tension. De plus, si on se penche sur L’IOPS (Input/output per second, représentant la performance des disques), le disque SSD fait du 90 000 IOPS et le disque Hdd fait seulement du 50 IOPS soit le disque SSD est 1800 fois plus performant !

Pourquoi un processeur Ryzen plutôt qu’un processeur Core i3/i5 en 2019

 Le processeur Ryzen 3 2200G possède une meilleure fréquence (vitesse) et plus de cœurs par rapport à la puce concurrente équivalente. Le Ryzen peut aussi supporter la vitesse Turbo alors que le Core i3 en est incapable. En plus, le Core i3 fait presque le double du prix du Ryzen (190€-85€) alors qu’il n’est en rien 2 fois plus puissant.

Pourquoi privilégier la quantité de mémoire vive et le SSD à la performance du processeur

Allant plus utiliser des logiciels de bureau et n’étant pas un utilisateur et un informaticien aguerri, ça serait inutile de prendre un processeur haute gamme alors qu’il y aura très peu de chance que je l’utilise à pleine capacité. Il est donc plus pratique d’augmenter la mémoire, moi qui vais utiliser la plupart du temps des logiciels. De plus, s’il n’y a pas assez de DDR (Double data rate), cela fait ramer l’ordinateur, peu importe le processeur.

Commander ses composants

ComposantMarque-ModèlePrix juillet 2019
ÉcranLG24MP88HV-S IPS135€
BoîtierCorsair Carbide 88R48 €
AlimentationCorsair VS 45040€
Mémoire DDRCorsair Vengeance LPX 8 Go40€
Disque dur SSDCrucial MX500 500 Go70€
Carte mèreMSI B450M Mortar105€
ProcesseurAMD Ryzen 32200G88€
Clavier- SourisMicrosoft Kit Clavier AZERTY + Souris Sans fil Desktop 900 USB40€

En attendant la livraison

En attendant la livraison, il convient de récupérer les notices et pilotes pour faire marcher le matériel. Les notices seront lues avant la livraison pour gagner du temps pendant le montage, les pilotes eux seront conservés en lieu sur et il seront installés après le système d’exploitation

ComposantMarque-ModèleFiche produitDocumentation
ÉcranLG24MP88HV-S IPSliendocs pilotes
BoîtierCorsair Carbide 88Rliendocs
AlimentationCorsair VS 450liendocs
Mémoire DDRCorsair Vengeance LPX 8 Goliendocs
Disque dur SSDCrucial MX500 500 Goliendocs pilotes
Carte mèreMSI B450M Mortarliendoc pilotes
ProcesseurAMD Ryzen 32200Glienpilotes
Clavier- SourisMicrosoft Kit Clavier AZERTY + Souris Sans fil Desktop 900 USBlien directdocs pilotes

Durant le transit des colis :

On prépare la clé bootable du système d’exploitation

Outil a télécharger ici

Monter la configuration

Après avoir lu attentivement les notices de la carte mère et celle du boitier, il est utile de lire quelques tutoriels. En lire plusieurs permet de bien comprendre ce qu’il va falloir faire :

GUIDE DE MONTAGE PC Retour ligne automatique
Eviter – Les erreurs de montage PC Retour ligne automatique
Guide de montage PC, Monter soi-même son PC Retour ligne automatique
MONTER SON PC LE GUIDE ULTIME Retour ligne automatique
guide-montage-pc par ldlc Retour ligne automatique
TUTO MSI – Installer un processeur AMD AM4 Retour ligne automatique
Chaîne YouTube MSI France

Nous passons donc maintenant au montage :

1-Mettre le processeur sur la carte mère

2-Mettre le ventirad sur la carte mère (la pâte thermique à déjà été appliquée, inutile d’en remettre)

3-Mettre la DDR sur la carte mère

4-Installer la carte mère dans le boitier

5-Installer l’alimentation dans le boîtier

6-Installer le disque SSD dans le boîtier

7-Branchement et « câble management » (si on peut appeler ma configuration comme ça 😅)

Démarrer une première fois le PC

À l’allumage du pc, si ce dernier ne « s’allume pas », ne paniquez pas et pensez à revoir des petits détails tout simples comme le brancher sur la bonne prise hdmi ( oui c’est du vécu…. 😅)

Inspecter le BIOS

Après avoir allumé l’ordinateur, on inspecte le BIOS afin de vérifier la température de la carte mère et du processeur. Il faut faire « Supr » au démarrage et on a accès au BIOS. La touche à utiliser dépend de la carte mère, lisez la notice !

Installer un système d’exploitation

Avant d’installer le système d’exploitation (ici Windows 10), il faut créer une clé bootable (créé plus tôt) , que vous pouvez faire ici. Une fois cela fait, allumez votre pc (branché dans la bonne prise hdmi… 😅) avec la clé bootable dedans. Après avoir répondu à plein de questions de Windows et avoir rentré votre clé d’activation, votre ordi est fin prêt à être utilisé !