Author: Corentin B.

Projets

Sécuriser la connexion WIFI dans votre maison.

Sécuriser votre connexion Wi-Fi est essentiel pour protéger vos données personnelles pour empêcher l’accès a des personnes tiers. Ce tutoriel vous guidera à travers les étapes essentielles pour renforcer la sécurité de votre Wi-Fi. De plus, certaines parties de ce tutoriel ne s’appliquent que pour Windows.

Première étape : Changer le mot de passe de votre routeur

  • Accédez à l’interface de votre routeur :
    • Ouvrez une fenêtre de commande en entrant « cmd » dans la boîte de dialogue.
    • Entrez « ipconfig » dans la fenêtre de commande.
    • Trouvez l’adresse IP de votre routeur, généralement sous la forme de chiffres tels que 192.168.1.1.
    • Dans la barre d’adresse du navigateur, entrez l’adresse IP de votre routeur pour accéder à l’interface de gestion de ce dernier. Vous devrez vous connecter en utilisant les identifiants appropriés (consultez le manuel de votre routeur pour les détails).
  • Dans la barre d’adresse du navigateur, entrez l’adresse IP de votre routeur pour accéder à l’interface de gestion de ce dernier. Vous devrez vous connecter en utilisant les identifiants appropriés (consultez le manuel de votre routeur pour les détails).
  • Changez le mot de passe :
    • Remplacez le mot de passe par défaut par un mot de passe robuste, mélangeant majuscules, minuscules, chiffres et caractères spéciaux, empêchant pratiquement toutes attaques.

Deuxième étape : Activer le chiffrement WPA3

securiser wifi 16
  • Vérifiez le type de chiffrement :
    • Accédez aux paramètres de sécurité de votre routeur, généralement sous une section appelée « Chiffrement » ou « Sécurité sans fil ».
    • Assurez-vous que le chiffrement utilisé est « WPA3 » (ou alors WPA2 si WPA3 n’est pas disponible). Cela renforcera la protection de votre réseau WIFI car la version est plus récente, et donc supérieurement sécurisée que les anciennes version (type WEP) .

Troisième étape : Filtrer les adresses MAC autorisées

  • Collectez les adresses MAC :
    • Trouvez l’adresse MAC de chaque appareil que vous souhaitez autoriser à se connecter à votre Wi-Fi. Vous la trouvez généralement dans les paramètres réseau de chacun de ces derniers.
  • Ajoutez les adresses MAC autorisées :
    • Accédez aux paramètres du routeur, comme expliqué a la première étape, et cherchez un paramètre comme: « Filtrage des adresses MAC ».
    • Entrez les adresses MAC des appareils que vous avez collectées dans la liste autorisée de votre routeur.
  • Activez le filtrage des adresses MAC :
    • Trouvez l’option pour activer le filtrage des adresses MAC dans les paramètres du routeur.
    • En l’activant, seuls les appareils dont les adresses MAC sont sur votre liste pourront se connecter à votre Wi-Fi.
securiser wifi 5

Conclusion

En suivant ces étapes, vous renforcez significativement la sécurité de votre connexion Wi-Fi à la maison. N’oubliez pas de mettre à jour régulièrement votre mot de passe et de surveiller les appareils connectés pour maintenir un niveau de sécurité optimal.

Projets

Cinéma: Matrix et le binaire

« Are you telling me I can dodge bullets ? » Neo, The matrix. Cette citation représente la base de notre projet dans lequel est présenté le personnage Neo au visage hélicoïdal stoppant les balles sur un fond de chiffres binaires aléatoirement positionnés.

I – Le fond

Premièrement, le fond nous semblait être la partie la plus importante du projet. Nous avons donc commencé par poser un fond noir avec les lignes de code suivantes

color('black')
pensize(2000) #peu conventionnel 😅
goto(-635, 350)
forward(700)

Après cela, nous y avons superposé les caractères 1 et 0 que nous avons définis avec le code suivant.

def un():
    pensize(2)
    color('green')
    setheading(60)
    forward(12)
    setheading(270)
    forward(20)

def zero():
    setheading(90)
    circle(8)

Nous avons ensuite créé une suite de boucle pour placer aléatoirement des 1 et des 0 en colonnes. Pour cela, nous avons utilisé le module « random » avec la fonction « random.choice » pour sélectionner aléatoirement un nombre dans une liste prédéfinie, ensuite, une condition nous a permis de placer les chiffres. Pour ordonner ces derniers, une incrémentation aux coordonnées déjà inscrites (définissant la position du premier caractère posé) à la fin de chaque boucle a été nécessaire. Voici le code

y = 330
x = -620
    
for i in range(50):
    penup()
    goto(x, y)
    pendown()
    
    for i in range(20):
        list1 = [1,2]

        if random.choice(list1) == 1: 
            un()
        else:
            zero()
            
        penup()
        goto(x, y - 40 * (i + 1))
        pendown()
        
    x += 25 #incrémentation de la distance entre chaque colonnes (horizontalement)
    

Voici le résultat du fond finalisé :

II – Le personnage, Neo

1 – La main

La main était aussi une partie importante de l’image : elle constitue le point de fuite centrale de l’image, où se dirige toutes les balles. Voici la main, constituée de lignes plus ou moins courtes (doigts) et d’un cercle (paume).

2 – Le corps

Nous avons donc créé le corps d’un homme bâton, avec de simples lignes et un cercle pour la tête. Voici le code :

def corps():
    pensize(5)
    color('white')
    penup()
    goto(0,-70)
    pendown()
    setheading(90)
    left(110)
    forward(180)
    left(25)
    forward(80)
    left(180)
    forward(80)


    setheading(90)
    forward(40)
    right(180)
    forward(150)
    setheading(90)
    right(150)
    forward(90)
    left(180)
    forward(90)
    setheading(90)
    left(150)
    forward(90)
    right(180)
    forward(90)
    setheading(90)
    forward(150)

    right(90)
    circle(50)
    penup()
    setheading(90)
    forward(50)
    pendown()
corp()

Voici le rendu :

3 – La spirale

Pour créer cette spirale, il n’a suffit que de 2 lignes, avec une boucle for :

for i in range(48):
    circle(i,20) # i est donc augmenté a chaque répétition 

Le rendu fut le suivant :

III – Les balles

Pour créer les balles, nous avons créé une fonction, en utilisant les méthodes « begin_fill » et « end_fill » permettant de remplir tout ce que l’on dessine en trait. Voici le code :

def balle():
    pensize(3)
    color('#A9A9A9')
    begin_fill()
    forward(30)
    left(143)
    forward(27)
    left(110)
    forward(15)
    end_fill()
    left(180)
    forward(7)
    color("grey")
    begin_fill()
    circle(10)
    end_fill()

Voici le résultat

Pour créer plus de dynamisme, nous avons opté pour des tirets, encore avec une fonction, appelées (comme les balles) plusieurs fois. Nous avons donc créé une boucle for, se répétant 18 fois :

def tiret():
    for i in range(18):
        pensize(7)
        color("white")
        forward(5)
        penup()
        forward(15)
        pendown()

Pour une balle, nous avons combiné les deux fonctions en les appelant de la sorte :

penup()
left(50)
goto(300,-150) 
pendown()
balle()
penup()
left(90)
forward(30)
pendown()
tiret() 
right(90)

Nous avons répété ce pattern sept fois, en changeant leurs positions (goto).

IV – L’image finale

V – Les problèmes rencontrés

Le seul ‘problème’ qu’on a rencontré fut pour le fond, pour utiliser le module random dans une liste, mais nous avons relu nos exercices sur ce thème et avons facilement trouvé la solution.

VII – Télécharger le .py

Nous vous mettons au défi d’optimiser ce code au maximum, sans changer le rendu.