Un donjon textuel en Python sur la numworks


Accueil > Projets > Un donjon textuel en Python sur la numworks

Par Aerts R., Ganzin E., Susini G. en novembre 2020

Ce projet a été réalisé par des élèves en spécialité NSI du Lycée Louis Pasteur. Ils sont également les auteurs de ce compte rendu. Pour en savoir plus : Les projets en spécialité NSI

L’histoire du jeu textuel

En 1972, William Crowther programme la première fiction interactive, nommée Adventure. Nécessitant 300 Ko de stockage, il était programmé sur un PDP 10, un ordinateur créé à la fin des années 1960 .
Cependant ce style de jeu a aussi existé sous forme de livres, les livres dont vous êtes le héros. Ce sont donc ces livres, qui ont bercé notre enfance, qui nous ont donné l’idée de ce jeu, Dungeon !

De l’idée à la conception

Après un long débat, nous étions parvenus à la conclusion que notre jeu proposerait toujours 2 choix, et qu’il n’existerait qu’une seule fin valable. Mais l’imagination débordante de notre professeur nous a permis de revoir l’idée de notre jeu. Ainsi nous vous proposons de naviguer dans un donjon, en interagissant avec différents personnages fantastiques.
Nous avons choisi différents personnages, ainsi que leurs interactions. Pour les plus cruels des joueurs, nous offrons la possibilité de tuer certains personnages, à leurs risques et périls. Tout au long de cette aventure, il sera possible de récolter des objets différents permettant de sortir du donjon.

Le début du codage

Il nous a fallu définir une variable pour chaque personnage ou objet contenant l’état de ce personnage ou objet :

  • True : le personnage est en vie ou l’objet est en votre possession
  • False : le personnage est mort ou vous ne possédez pas l’objet.

Ceci fait, on a cherché le moyen de coder chaque interaction. Ainsi, on demande au joueur de choisir entre plusieurs possibilités, et la réponse entrée est testée pour effectuer l’action correspondante. Le code pris cette forme (\n indiquant un saut de ligne) :

  1. x=int(input("Que voulez vous faire entre :\n1 : manger un steak \n2 : ne pas manger de steak ?\n\nChoix : ")
  2. if x==1 :
  3.     print("vous mangez un steak")
  4. elif x==2 :
  5.     print("Vous ne mangez pas de steak")

Télécharger

Coder jusqu’à la fin !

Il nous a fallu coder chacune des pièces dans lesquelles le joueur peut se rendre dans une fonction def, permettant de tester et débuguer plus facilement nos lignes de code. Nous avons gardé cette écriture pour plus de lisibilité.
Une fois les salles et les interactions avec les personnages codées, un long travail de saut de ligne (\n) s’est mis en place pour rendre lisible le jeu. De cette manière, nous avons essayé d’optimiser la lecture à l’écran.

  1. def room1():
  2.     print("Vous entrez dans la salle du\nFourneau.\nParler : ")
  3.     if etat[2]==True :
  4.         print("\n1 : au", objet[2])
  5.     if etat[6]==True :
  6.         print("2 : a l'", objet[6])
  7.     f=int(input("\n\n\n\n\nChoix : "))
  8.     if f==1 and etat[2]==True :
  9.         fo=int(input("Bonjour, je peux vous forger\nce que vous voulez, mais\navec des materiaux.\n\n1 : Avez-vous ... ?\n2 : Tuer le forgeron\n3 : Donner un objet\n\n\n\n\nChoix : "))
  10.         if fo==1 :
  11.             print("Oh vous etes le livreur,\ntenez, c'est la pioche du\nmineur. Allez lui donner,\nil a deja tout paye.\n\n\n")
  12.             etat[10]=True
  13.         elif fo==2 :
  14.             print("Argh je me meurs !\n\n\n\n\n")
  15.             etat[2]=False
  16.             etat[19]=etat[19]+1
  17.         elif fo==3 :
  18.             if etat[9]==True :
  19.                 print("Un instant, je vous forge\nune epee avec ceci !\n\n\n\n")
  20.                 etat[11]=True
  21.             else :
  22.                 print("Je ne peux rien faire\npour vous, desole\n\n\n\n\n")
  23.     elif f==2 and etat[6]==True :
  24.         al=int(input("Bienvenue, je suis\nl'alchimiste Gandalf,\nspecialiste de\nl'immortalite.\n\n1 : Gandalf ?\n2 : Tuer Gandalf\n3 : Prendre une potion\n\n\n\nChoix : "))
  25.         if al==1 :
  26.             print("Je suis Gandalf, un\nimmortel de 70 ans.\n\n\n\n")
  27.         elif al==2 :
  28.             print("Ainsi je meurs.\n\n\n\n\n")
  29.             etat[6]=False
  30.             etat[19]=etat[19]+1
  31.         elif al==3 :
  32.             print("Je vous echange ma potion\ncontre un STEAK.")
  33.             if etat[12]==True :
  34.                 print("Tenez. Bonne journee.\n\n\n\n")
  35.                 etat[15]=True
  36.             else :
  37.                 print("PAS TOUCHE A MES POTIONS!\n\n\n\n")

Télécharger

Les difficultés encontrées...

Notre idée première était d’établir chacune des variables désignant un personnage ou un objet en début de code, sous la forme suivante (avec comme exemple un nain et sa hache) :

  1. nain=True
  2. hache=False

Télécharger

Seulement, ce style de définition de variables est "local", il ne peut être utilisé que dans le code en lui-même et non pas dans les fonctions def des salles, dans lesquelles nous utilisions ces variables. Notre professeur, M. Robert, nous a expliqué que certaines définitions de variables étaient donc "globales", comme les tableaux. Ainsi nous avons codé toutes nos variables dans deux tableaux, l’un contenant le nom de la variable et l’autre la valeur de la variable. Nous obtenions donc ceci :

  1. nom=["nain", "hache"]
  2. etat=[True, False]

Télécharger

Par la suite, il nous a fallu remplacer chaque variable par le nom du tableau et le nombre correspondant au tableau. Selon les exemples précédents, "nain" devait être changé en "nom[0]" ou "etat[0]". Nos vingt-et-une variable échangées dans le code pour le nom des tableurs, il nous fut plus complexe de coder mais cela était encore faisable.
Enfin, il nous a fallu définir la manière dont le programme afficherait chaque interactions. Nous disposions de 11 lignes sur l’écran, et pour que le jeu soit le plus clair possible il fallait que chaque interface occupe 11 lignes ( de temps en temps 10 ou 9 si vous vous comportez mal dans notre jeu, c’est le karma). nous avons donc opté pour une version lisible et ordonnée.

Exemple presentation

A vous de jouer !

Notre jeu étant composé de nombreuses interactions avec des personnages, et ne voulant pas spoiler notre jeu, nous ne voulons pas vous montrer trop d’images de ce jeu.
Mais vous pouvez télécharger Dungeon sur votre calculatrice via le bouton rouge ci-dessous ou en cliquant ici.

Télécharger et tester

Serveur Workshop de NumWorks tiplanet.org nsi.xyz
Remarques Permet un téléchargement rapide sur la calculatrice Téléchargement .py Téléchargement .zip
Liens hypertextes lien NumWorks > Jeux > Lien

Mots-clés