Lancer une machine virtuelle sur son ordinateur


Accueil > Tutoriels > Lancer une machine virtuelle sur son ordinateur

Par Robert Vincent en mai 2020

Dans le cadre des cours de spécialité NSI, vous pouvez être amené à utiliser une machine virtuelle sur votre propre ordinateur.

Une machine virtuelle, c’est quoi ?

D’après wikipédia

En informatique, une machine virtuelle (VM en anglais) est une illusion d’un appareil informatique créée par un logiciel d’émulation.

Le logiciel d’émulation simule la présence de ressources matérielles et logicielles telles que la mémoire, le processeur, le disque dur, voire le système d’exploitation et les pilotes, permettant d’exécuter des programmes dans les mêmes conditions que celles de la machine simulée

Une machine virtuelle, ça sert à quoi ?

D’après wikipédia

Un des intérêts des machines virtuelles est de pouvoir s’abstraire des caractéristiques de la machine physique utilisée (matérielles et logicielles — notamment système d’exploitation), permettant une forte portabilité des logiciels et la gestion de systèmes hérités étant parfois conçus pour des machines ou des environnements logiciels anciens et plus disponibles.

Les machines virtuelles sont également utilisées pour isoler des applications pour des raisons de sécurité, pour augmenter la robustesse d’un serveur en limitant l’impact des erreurs système ou pour émuler plusieurs machines sur une seule machine physique (virtualisation).

Les inconvénients des machines virtuelles sont d’une part des performances brutes sensiblement inférieures à une exécution sur le matériel en natif (ce qui peut rendre malaisé le test de jeux 3D), d’autre part de consommer une petite partie de la mémoire réelle pour leur propre fonctionnement. Leurs avantages sont de permettre des tests de variantes d’installation sur des machines simulées possédant des tailles de RAM, de mémoire graphique, et des nombres de processeurs très divers.

Une machine virtuelle en spé NSI

Le programme de la spé NSI comporte une partie qui traite des système d’exploitation, de leurs fonctionnalités et de l’utilisation du mode console d’un OS.

Pour des raisons de sécurité, sur les ordinateurs du lycée, est bloqué :

- le mode console
- la possibilité d’installer un nouvel OS
- l’accès administrateur

Manipuler une machine virtuelle permet de disposer d’une machine sur laquelle on peut installer un système libre (Ubuntu sera choisit pour sa simplicité), et sur ce système d’exploitation vous serez administrateur (vous pourrez donc tout casser par exemple, ou installer un virus (si vous y arrivez) sur votre machine virtuelle sans pour autant contaminer votre système d’exploitation natif.

Mon ordinateur peut-il faire tourner une machine virtuelle ?

Le fonctionnement (ou le non fonctionnement) d’une VM dépend des éléments suivants :

  • processeur : Si votre processeur est très vieux ou très peu puissant, il ne pourra pas faire tourner une machine virtuelle.
  • Chipset : Certains chipset peuvent bloquer mais en général il s’agit plus d’un réglage à faire dans le BIOS
  • BIOS : Il est parfois nécessaire d’accéder au BIOS et d’y modifier un parmètre.
  • Système d’exploitation

Mon processeur est-il capable de faire tourner une machine virtuelle ?

L’article sur le site du fabricant de processeur inteel est particulièrement bien écrit :
Processeur Intel

Si vous n’arrivez pas à faire tourner une machine virtuelle, dans 90% des cas la solution sera de modifier un paramètre du BIOS de votre carte mère.

Modifier le BIOS pour faire tourner une machine virtuelle

D’après wikipédia

Le BIOS, de l’anglais Basic Input Output System (en français : « système élémentaire d’entrée/sortie ») est un ensemble de fonctions, contenu dans la mémoire morte (ROM) de la carte mère d’un ordinateur, lui permettant d’effectuer des opérations de base, lors de sa mise sous tension. Par exemple l’identification des périphériques d’entrée/sortie connectés et la lecture d’un secteur sur un disque, un CD ou une partie d’une clé USB.

Par extension, le terme est souvent utilisé pour décrire l’ensemble du micrologiciel de la carte mère.

C’est en quelque sorte le centre de contrôle de la carte mère. Sur les cartes récentes il est remplacé par sa version moderne l’UEFI.

Si au lancement de la machine virtuelle, vous avez ce message d’erreur :

Alors voici les grandes lignes de ce qu’il va falloir faire :

  1. Trouver le moyen d’accéder au BIOS de son ordinateur
  2. Trouver le bon paramètre, et le modifier
  3. Sauvegarder le nouveau paramétrage du BIOS
  4. Redémarrer la machine physique

1. Accéder au BIOS

Pour accéder au BIOS, la procédure change selon la marque, l’année de votre ordinateur, son installation...

Si ce tutoriel marche :
How to enable virtualisation vt-x/amd-v on windows 10 (in bios) suivez le !

Paramètres windows > Mise à jour et sécurité > Récupération > Démarrage avancé
puis :
Dépannage > Options avancées > Changer les paramètres du microprogramme UEFI

Si cette méthode ne marche pas, il faudra spammer au redémarrage les touches permettant d’accéder au BIOS, souvent la touche "Suppr", "Del", "F2"...

BIOS - Accéder au setup du Bios

2. Trouver le bon paramètre

Ne modifiez que ce que vous comprenez.

La paramètre à modifier peut se cacher vous divers noms.
Les deux captures d’écrans réalisées par Metais R. et Fernando L. pourront vous aider dans cette recherche.

3. Sauvegarder le nouveau paramétrage du BIOS

Vous devez sauvegarder ce nouveau réglage avant de redémarrer le PC.

4. Redémarrer la machine physique

Sur Windows 10 > Démarrer le gestionnaire de tâche et vérifier que la virtualisation est activé.

Autres débogage

Si cela ne marche toujours pas, pas de panique. Essayez les stratégie ci-dessous :

1. Désactiver Hyper-V dans les fonctionnalités de Windows

Désactiver = la case doit être décochée !

2. Modifier les paramètres de la machine virtuelle elle même

Procédure à venir ...